Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Audi Prologue Allroad – Salon de Shanghai 2015 – Prologue, la revanche

Après « Prologue, le retour » en mars à Genève, Audi nous joue « Prologue, la revanche » ce mois-ci à Shanghai. Comme toujours le scénario explore de nouvelles facettes du style maison dicté par  Marc Lichte, et cette fois c’est son côté baroudeur qui est mis en avant avec cette version Allroad.

Audi prologue allroad

Label désormais bien installé dans la gamme Audi, le premier remonte à 2000, Allroad désigne des breaks surélevées et grimés en SUV qui font valoir certaines aptitudes hors de la route. La recette appliquée au concept est bien celle-ci avec une assiette relevée de 77 mm, des passages de roues et des bas de caisses renforcés, ainsi que des boucliers typés tout-chemin.
On notera que cette version s’offre des barres de toit, éléments absents du Prologue Avant de Génève dont le Prologue Allroad reprend la base. On retrouve en revanche les éléments posés par le coupé Prologue de Los Angeles, le premier de la lignée, qui sont la finesse dans le regard, l’agressivité amenée par la large calandre et enfin la fluidité dans les lignes

Audi prologue allroad

Sur le plan technique, cette familiale de 5,13 m de long joue davantage dans la cour des supercars avec une motorisation hybride délivrant 734 ch et 900 Nm de couple. Une cavalerie impressionnante due à un V8 4.0 TFSI biturbo et un moteur électrique directement intégrée à la boîte Tiptronic 8 rapports.
En bonne Audi Allroad qui se respecte, elle est bien entendu dotée de la transmission intégrale quattro et d’une suspension pneumatique pilotée pour encore plus de polyvalence. La présence d’un freinage carbone-céramique indiquerait-elle que cette Prologue serait même capable de s’aventurer sur circuit ?

Audi prologue allroad

Dernière spécificité de ce break aux super pouvoirs, une interface homme/machine entièrement digitale.
Cela commence par le combiné d’instrumentation Virtual Cockpit, mais se poursuit surtout avec une multitude d’écrans tactiles pour piloter les différentes fonctions de la voiture, au nombre de 3 à l’avant et autant à l’arrière. Ces derniers d’ailleurs optent pour la technologie OLED qui autorise une extrême finesse et une même une flexibilité des écrans.


Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *