Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

BMW 123d : en concession

Voici arrivé le fameux quatre cylindres diesel bi-turbo de BMW sous le capot de la Série 1. Avec 204 ch et des émissions moyennes de CO2 de 138 g/km, ce moteur cubant seulement deux litres de cylindrée affiche un rendement jusqu’ici inusité.

La BMW 123d est le premier modèle de la marque à bénéficier du bloc diesel 4 cylindres de 204 ch de la marque. Avec une cylindrée de seulement deux litres, le rendement dépasse ainsi les 100 ch/litre, une valeur jamais atteinte jusqu’ici par un moteur diesel entièrement construit en aluminium.



Suralimentation variable.

Le moteur à huile lourde et auto-allumage ne cesse de se raffiner en gagnant en sophistication et technologie, à l’image du bloc qui équipe désormais la 123d. Ce 4 cylindres bénéficie d’une double suralimentation Variable Twin Turbo (VTT), un système apparu sur le six cylindres de 286 ch de la 535d, et d’une rampe commune de troisième génération avec injecteurs piézo-électriques sous pression de 2.000 bars. Ainsi doté, le bloc affiche donc une puissance de 204 ch, mais également un couple confortable de 400 Nm.

La suralimentation variable à deux turbocompresseurs est un système composé d’un petit et d’un grand turbocompresseur. Le premier fonctionne à bas régime et le second à haut régime, assurant ainsi un déploiement de puissance très rapide et ininterrompu.

6,9 s pour le 0 à 100 km/h.

La 123d se permet d’afficher des performances de sportive pour une consommation très mesurée en conduite normale : le 0 à 100 est abattu en 6,9 s, la vitesse maxi s’établit à 238 km/h, la consommation moyenne se limitant à 5,4 l/100. Les émissions de CO2 sont pour leur part restreintes à 138 g/km : c’est le premier bloc diesel à réaliser cette performance à ce niveau de puissance.

Le bloc de la 123d sera disponible sur le Coupé Série 1 dès son lancement le 22 novembre prochain. Les Série 3 et 5 devraient en bénéficier à l’avenir, reste à BMW à trouver comment l’intégrer aux côtés des motorisations diesel déjà disponibles et proposant des puissances équivalentes.


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *