Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

BMW ActiveHybrid 3 – Pourquoi choisir entre économies et performances ?

Après la Série 5 ActiveHybrid, BMW lance logiquement une version similaire de sa Série 3animée par le même 6 cylindres. Baptisée ActivHybrid 3, cette proposition inédite dans la gamme du constructeur affiche des performances de tout premier ordre grâce à ses 340 ch pour un bilan énergétique digne d’un 4 cylindres.

Présentée il y a quelques mois seulement, l’ActiveHybrid5 n’aura pas attendu longtemps pour être déclinée sous forme d’ActiveHybrid3. Normal puisque l’ensemble mécanique est identique, à savoir un 6 cylindres en ligne 3.0 L biturbo développant 306 ch et 400 Nm de couple associé à un moteur électrique délivrant 55 ch et 210 Nm. La disposition des éléments est aussi la même avec un moteur électrique partageant son carter avec la boîte automatique à 8 rapports et une batterie lithium-ion logée sous le plancher du coffre amputant au passage celui-ci de 90 L (390 L).
Avec une puissance maximale de 340 ch, cette nouvelle Série 3 hybride annonce des performances canon – 5’’3 au 0 à 100 km/h et 250 km/h en pointe – pour seulement 5,9 L/100 km et 139 g/km soit des valeurs équivalentes à une 320i (4 cyl. 184 ch). En comparaison, une 335i équipée du même moteur ne fait pas mieux que 7,2 L/100 km et 169 g/km. Il faut dire que le bilan énergétique de l’ActiveHybrid 3, qui accuse 135 kg de plus sur la balance par rapport à une 335i, profite pleinement  d’un mode tout électrique (jusqu’à 75 km/h et sur 4 km) et d’une fonction roue libre (en dessous de 160 km/h) réduisant les contraintes lors des phases de décélération tout en récupérant l’énergie cinétique.   


Une technologie encore chère

On dit souvent que l’écologie est un problème de riches et force est de constater que cette nouvelle BMW ActiveHybrid 3 ne s’adresse pas à toutes les bourses. En effet, avec un prix de départ fixé à 54 600 euros elle est certes plus abordable que la Série 5 du même nom (69 100 euros) mais demeure sur un marché de niche. D’autant que la clientèle à fort pouvoir d’achat visée  par cette Série 3 « écolo » est davantage intéressée par la technologie et les performances que par de réelles économies d’énergie. Une version 4 cylindres aurait permis d’abaisser encore les consommations et les émissions, mais également le ticket d’entrée pour une diffusion plus large.
Déjà disponible à la commande, la BMW ActiveHybrid 3 se décline en quatre finitions (Lounge, Sport, Modern, Luxury) et propose de série la climatisation bi-zone, les radars de recul, les capteurs de pluie et de luminosité, le régulateur de vitesse et le système Bluetooth. Notez enfin que la navigation Professional (+ 2 400 euros) se propose de choisir le mode de conduite le plus adapté en fonction de l’itinéraire emprunté de façon à optimiser la consommation.


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *