Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Constructeurs et géants du web – le match de la voiture connectée est lancé

En 2020, environ 150 millions de voitures connectées circuleront dans le monde. Un marché où les constructeurs, les équipementiers automobiles ainsi que les géants du web et les opérateurs mobiles voudront se positionner. Toutes ces innovations ont pour but de nous emmener lentement mais surement vers la notion de voiture autonome.

Le R-Link de Renault permet de télécharger des applis comme Coyote ou Facebook

Le R-Link de Renault permet de télécharger des applis comme Coyote ou Facebook

Le géant américain Google est le premier à avoir ouvert les hostilités. En 2014, le groupe a annoncé son partenariat avec Audi, General Motors, Honda, Hyundai dans le but d’intégrer son système d’exploitation Android à bord de leurs véhicules. Si Android Auto ne reprend que les fonctions de base d’un smartphone (musique, messagerie, navigation GPS), Google entre dans un nouveau secteur d’activité.

Si chaque constructeur y va de sa petite appellation, il semble que l’alliance avec les géants du web soit inévitable

En effet, avec Apple et son CarPlay ou encore Microsoft (Windows in the Car), les industriels de l’automobile ont créé des partenariats avec des acteurs issus du monde du logiciel. Des constructeurs ont même ouvert depuis quelques mois des «magasins d’applications», autour de leurs systèmes de connectivité : Renault (R-Link), Mercedes-Benz (Mbrace), Toyota (Entune), Volvo (Sensus), Audi (Connect), BMW (Connected Drive), Peugeot (Connected Apps), Ford (Sync et MyFord Touch), Mini (Mini Connected). Un marché compétitif donc, et qui souligne que chaque constructeur est à la pointe de la connectivité et des dernières technologies.

Le monde de l’automobile profite également du savoir-faire de sociétés tel que Parrot, qui a ainsi crée un autoradio fonctionnant sous Android et qui permet de télécharger des applications spécifiquement créée pour fonctionner à bord des automobiles.

Connectée et bientôt autonome

Alors que certaines marques (BMW, Audi, Ford, Hyundai ou Chevrolet) présentaient des voitures connectées et fonctionnelles, le dernier CES de Las Vegas a mis en avant la grande tendance de l’industrie automobile : la voiture autonome. En effet, la Google Car est prête et ce n’est plus qu’une question de temps et de législation avant de découvrir ce modèle sur nos routes. Quelques états américains ont déjà autorisé des tests sur leur territoire, et la commercialisation de ce concept pourrait être lancée dès 2017.

L'Audi A7 Piloted Driving a relié en janvier la Silicon Valley à Las Vegas (900 km) sans conducteur

L’Audi A7 Piloted Driving a relié en janvier la Silicon Valley à Las Vegas (900 km) sans conducteur

Mercedes-Benz et Audi ont présenté également leur vision de la voiture autonome. La F105 Luxury in Motion de la marque à l’étoile nous prépare à ce que pourrait devenir la grande berline de demain, notamment à cause de son allure futuriste et de sa technologie de pointe. De son côté, Audi a su marquer les esprits en parcourant 900 km (de la Silicon Valley jusqu’à Las Vegas) grâce à une Audi A7 totalement autonome. L’équipementier français Valeo a quant à lui fait rouler le Cruise4U dans les rues de Las Vegas et Volvo s’apprête aussi, en 2017, à mettre en circulation une centaine de voitures autonomes. Et nul doute que les prochains nous réservent encore de belles surprises.


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *