Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Rédaction

ESP obligatoire : Glissades sous surveillance

A partir du 1er Novembre, l’ESP (Electronic Stability Program) ou contrôle électronique de stabilité doit équiper l’ensemble des véhicules neufs. Développé par Bosch dans les années 90, cet équipement s’est généralisé depuis et rejoint aujourd’hui la ceinture de sécurité, l’ABS et les airbags au rang des dispositifs de sécurité obligatoires.

D’abord réservé aux grandes berlines premium, l’ESP a su se développer vers les gammes inférieures ces deux dernières décennies pour équiper aujourd’hui plus de 80 % des voitures neuves en Europe (59 % au niveau mondial). Selon son créateur, il permettrait d’éviter jusqu’à 80 % des accidents liés à une glissade non désirée, des accidents qui seraient responsables de 40 % des décès sur la route. On comprend alors pourquoi la Commission Européenne a décidé de l’imposer sur toutes les voitures neuves produites depuis samedi. 

Pour bien comprendre le plus en matière de sécurité routière qu’apporte l’ESP, il faut bien entendu se pencher sur son fonctionnement. L’ESP c’est tout d’abord un ensemble de capteurs qui mesurent jusqu’à 25 fois par seconde la vitesse de rotation des roues, l’angle donné au volant et la force centrifuge. S’il estime une anomalie entre ce que devrait faire la voiture dans une courbe et ce qu’elle fait réellement, il peut agir en coupant l’accélération et en agissant sur le freinage pour ralentir la ou les roues qui patinent. Bien souvent son action est imperceptible (hormis un petit voyant au tableau de bord) et le conducteur ne se rend même pas compte de sa « petite » erreur.

Bosch, leader de la technologie

Depuis 1995, Bosch a produit plus de 100 millions d'ESP. Un beau succès donc pour cet équipement au départ dérivé de l’ABS. Mais si la plupart des voitures à partir du segment des compactes en disposaient en série, pour les catégories inférieures, il fallait jusque-là débourser en moyenne 300 € pour en bénéficier. Les constructeurs vont-ils faire cadeau de la sécurité ou augmenter leur prix d’autant en s’appuyant sur l’obligation ? Prochaines étapes après l’ESP : les capteurs de pression des pneus et le détecteur de somnolence pour une automobile avec toujours plus d’électronique embarquée.


Ne vous posez donc plus la question sur la présence ou non de l’ESP dans votre voiture, toute voiture neuve en est désormais équipée. Continuez cependant toujours à vous demander si vous ne roulez pas trop vite, l’ESP n’a pas réponse à tout. 


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *