Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Avec Voitures.com réservez facilement votre essai près de chez vous

Essai Croma SW 2008 : une familiale digne de ce nom

Spécialiste des voitures compactes ou citadines, Fiat compte bien se diversifier dans des modèles un peu plus spacieux. Après l’échec du premier Croma (2 000 modèles vendus en France depuis 2005), le constructeur italien semble avoir retenu les leçons et nous livre un break soigné qui garde un très bon comportement routier.

Qui dit Croma SW dit forcément Croma berline… Et bien non ! Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Fiat ne sortira pas de version berline de son nouveau bébé. Chez le constructeur italien, on indique que le marché n’est pas intéressant pour la marque, et les lettres « SW » sont apposées sur le afin d’acquérir plus de visibilité auprès de la clientèle en reprenant une terminologie chère à Peugeot. Mais la différence visuelle avec l’ancien Croma n’est pas seulement le fruit du passage berline-break.

Extérieur

Près de 75 millions d’Euros ont ainsi été investis par Fiat pour redonner une nouvelle vie à un modèle qui n’avait pas séduit, notamment à cause de son apparence. On retrouve donc dans cette Croma SW l’identité Fiat aperçue sur les derniers modèles de la marque. Grands succès stylistiques, la Grande Punto et la Bravo prêtent quelques-uns de leur secret à cette Croma, comme cette nouvelle calandre, le capot bombé, les optiques, les jupes latérales ou les pare-chocs redessinés. Une petite touche de chrome sur les baguettes et des montants laqués noirs renforcent l’impression d’élégance générale. Le tout est contenu dans des dimensions classiques pour un break avec une longueur totale de 4,78m pour un empattement de 2,7m et une hauteur de 1,6m pour 1,77m de large.

Intérieur

La version précédente de Croma s’était caractérisée par son confort, et on ne semble pas vouloir modifier une équipe qui gagne chez Fiat. Avec sa position de conduite surélevée, le conducteur est à son aise. Il pourra aussi profiter d’un nouveau volant. L’ensemble de l’habitacle est d’ailleurs très lumineux avec près de 3,3m2 de surface vitrée. En option, le toit ouvrant porte même ce chiffre à 5m2. Les selleries, en tissu ou en cuir, sont particulièrement bien réussies mais on peut regretter quelque peu le manque de fantaisie de l’instrumentation.

L’ensemble est très spacieux, à l’avant comme à l’arrière, et cette Croma SW semble revêtir à merveille le rôle de voiture familiale. Rajoutez à cela en option le pack Media (1 400€) avec un lecteur DVD plafonnier pour les passagers arrière et vous aurez une route tranquille pour vos vacances. Un pack Luxe (2 600€) est aussi disponible. Il offre sellerie en cuir avec inserts façon « Wenge », des rideaux pare-soleil à l’arrière, un navigateur à carte couleur avec un lecteur CD/MP3 et connexion à un téléphone. Le coffre pourrait aussi bénéficier de ce qualificatif puisqu’il offre de 500 à 1 610L avec la banquette arrière rabattue.

La sécurité est d’ailleurs omniprésente avec de série, 7 airbags et l’ESP. Notez que la Croma SW a été créditée de 5 étoiles à l’Euro NCAP pour les passagers adultes et 4 étoiles pour les enfants.

Sur la route

Son comportement routier est le point fort de cette Croma SW. Même si nous n’avons pas noté de grosses différences entre le moteur 120ch et celui de 150ch, le break dispose de très bonnes suspensions, d’une boîte de vitesse parfaitement étagée, d’une bonne tenue de route et de freins secs mais efficaces. Un petit bémol, tout de même, pour la direction, un peu floue dans le milieu.

Motorisations

On retrouve donc 3 motorisations différentes (2 diesel, 1 essence). L’entrée de gamme (21 400€) est un 1,8L de 140ch qui dispose d’une boîte manuelle 5 rapports. Elle devrait représenter entre 5 et 10% du total des ventes. Exit donc le 2,2L de 147ch. Les deux cœurs de cibles sont les versions diesel que nous avons essayées. Il s’agit donc du modèle 1,9L 8 soupapes de 120ch (23 900€) et d’un 1,9L 16 soupapes de 150ch (25 400€) tout deux combinés avec une boîte manuelle 6 rapports. A noter qu’une boîte automatique est disponible en option.

Côté performances, l’essence présente un 0 à 100km/h en 10,2sec pour une consommation de 7,4L/100km et 175g de CO2/km parcouru. Le moteur diesel 120ch effectue le 0 à 100km/h en 11 secondes pour une vitesse de pointe de 195km/h, une consommation mixte de 6,1L/100km et 160g de CO2/km alors que le moteur 150ch affiche lui une vitesse de pointe de 210km/h, un 0 à 100km/h franchi en 9,6sec, le tout pour une consommation de 6,1L/100km et 160g de CO2 rejeté/km parcouru.

Prix

Ajoutez à tout ceci une garantie 5 ans ou 500 000km pour s’aligner avec la Bravo ainsi qu’une offre « satisfait ou remboursé » selon certaines conditions (1 mois ou 2 000km avec obligation d’acheter un autre modèle d’au moins 15 000 € ou dans le même segment en cas de retour du véhicule). Une offre de lancement a même été mise en place par le constructeur avec la possibilité de repartir avec le modèle diesel 120ch pour 19 990€. Fiat est très ambitieux pour cette Croma SW. Le constructeur italien compte vendre à peu près autant de Croma en 2008(1 500 véhicules) que depuis sa sortie en France (2 000 véhicules vendus). Avec le succès de la Fiat 500 (prévision de 18 000 ventes cette année), le temps est au beau fixe chez Fiat

Modèles essayés : 1,9 Multijet 8v 120ch et 1,9 Multijet 16v 150ch


Webcarnews a aimé :


Le prix

Le confort et l’espace intérieur

Le face-lift réussi

Webcarnews n’a pas aimé :

Le léger flou dans la direction

Le prix du pack Media

L’instrumentation à bord

Post navigation

Autres essais de la rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *