Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Avec Voitures.com réservez facilement votre essai près de chez vous

Essai de la Jeep Commander : satisfaisant sur toute la ligne

Essayée sur autoroutes, routes et chemins de campagne, la Jeep Commander convainc par son comportement routier. Les terrains que nous avons fréquenté ne nous ont pas proposé suffisamment de difficultés pour affiner notre jugement. Toutefois, les premières impressions laissent présager un comportement tout à fait à la hauteur d’un 4×4.

Avant même de prendre place à son bord, la Jeep Commander ne peu pas laisser indifférente. Le design qui renvoie à la tradition de la marque et l’impression de puissance que lui confère son gabarit procurent à la Jeep Commander un style à part. Les amateurs de la marque et ceux qui cherchent un véhicule « pas comme les autres » apprécieront; les aficionados des lignes courbées qui dessinent les voitures d’aujourd’hui s’étonneront, eux, d’un tel décalage, mais peu de monde pourra rester indifférent.

Un confort total

Si l’extérieur met en avant le côté racé de la Commander, l’intérieur, lui, laisse la place au luxe. Dans la version testée (Jeep Commander Limited Pack Grand Tourisme), tout est prévu pour le confort du conducteur et des passagers.


Entre les sept sièges en cuir (chauffants à l’avant), l’air conditionné bi-zone, le pédalier et les rétroviseurs réglables électriquement, le régulateur de vitesse électronique à commande au volant, le GPS écran couleur et fonction TMC ou encore l’autoradio RDS avec chargeur 6 CD, on est bien loin du confort des 4×4 d’antant. Seule note négative, la finition plastique de tout le tableau de bord avant qui aurait dû être plus soignée.

Sept places aisément modulables

Grâce à ses sept places, la Commander offre une habitabilité de bonne facture, hormis pour les deux sièges de la troisième rangée qui sont, à l’évidence, réservés aux enfants compte tenu du peu de place pour les jambes. Pour le reste, le rabattage des deux banquettes arrière se fait très facilement et permet d’obtenir un volume de chargement optimal de 1 939,7 L. Le seul défaut dans l’aménagement intérieur se situe au niveau du rétroviseur central. Celui-ci apparaît en effet inutilisable lorsque le siège du milieu de la deuxième rangée est en place.

En termes de conduite, la Commander affiche des prestations convaincantes. Sur route et autoroute, on prend immédiatement toute la mesure du confort qu’offrent le régulateur de vitesse au volant et le pédalier réglable. Le moteur 3,0L V6 diesel, couplé à la boîte de vitesse automatique 5 rapports W5A580 offre des performances étonnantes en terme de reprise, au vu des 2 410 kg du véhicule.

Une bonne tenue de route

La tenue de route s’avère irréprochable à l’exception de certains ronds-points serrés où il est impératif d’arriver à vitesse très réduite. Autre petit bémol : la consommation. Sur autoroute avec le régulateur de vitesse fixé à 130 km/h, la Commander affiche une consommation de 15L/100 km…



Sur les chemins de campagne, la Commander fait état d’une très bonne agilité. Le système quatre roues motrices Quadra-Drive II se montre très efficace, tout comme le passage en vitesse courte qui s’effectue par une simple manette à tirer à côté du levier de vitesse.

Cependant, nous n’avons pas pu tester le véhicule dans des conditions plus extrêmes que les chemins et les forêts du vignoble sparnacien. En conséquence, nous ne pouvons pas juger l’aptitude de la Commander sur des terrains réellement hostiles.

Un essai concluant

L’essai de la Jeep Commander se révèle concluant avec un équipement très complet qui laisse la part belle au confort. A l’extérieur, on retrouve avec plaisir les lignes originelles de Jeep qui donnent un véritable caractère à la Commander. En terme de conduite, le moteur unique remplit parfaitement son rôle et offre des prestations concluantes sur routes et chemins. Les seuls petits bémols s’adressent à la consommation relativement élevée, à la visibilité arrière et à certaines finitions plastiques mal soignées notamment sur le tableau de bord.

Le rapport équipement/prix reste très favorable à la Jeep Commander par rapport à ses concurrents (Land Rover Discovery 3, Mitsubishi Pajero Long, Nissan Pathfinder, Toyota Land Cruiser 90, Volvo XC90…). La Commander est proposée à un tarif de 42 400 euros en finition de base et de 46 900 euros en version Limited.

Post navigation

Autres essais de la rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *