Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Avec Voitures.com réservez facilement votre essai près de chez vous

Essai de l’Alfa Mito : le nouveau langage de la sportivité

La rédaction de Webcarnews a essayé la nouvelle Alfa Mito en version diesel et essence. Même si notre préférence va à la motorisation essence T-Jet qui propose 155 cv, nous avons apprécié la sportivité et la sobriété de ce véhicule qui rend sa conduite agréable et sûre. Un nom évocateur du passé mais aussi du futur. En effet, Mito est la contraction de Milan, ville du design qui a donné naissance au style de la voiture, et Turin, ville de sa production. Quand le mythe devient réalité sur les routes bordelaises.

8C Competizione : l’inspiration de la sportivité.

Avec ce genre d’inspiration, l’Alfa Mito ne pouvait être que réussie. La face avant de l’Alfa Mito, avec son capot et son bouclier avant, reprend des éléments stylistiques de la Alfa est bien présente : des lignes agressives mais pas trop qui rendent cette voiture sportive, sensuelle et attachante. Plus petite que la 147, l’Alfa Mito pourrait bien conquérir un nouveau marché. Alfa Roméo vise à 50% une clientèle masculine, les 50% restant étant destinés à la gente féminine. Les femmes apprécieront son design, sa maniabilité et son originalité, les hommes sa ligne, sa sportivité et le plaisir de conduite. En seulement 4 mètres de long, l’Alfa Mito présente un concentré du nouveau style de la marque.

Un intérieur à l’italienne.

L’intérieur est à la hauteur de nos espérances. Des matériaux sobres mais élégants ont été utilisés pour une qualité perçue très satisfaisante. Le confort n’est pas seulement visuel, il est aussi ressenti. Les différents réglages et l’agencement des différentes commandes offre un poste de conduite agréable pour une position idéale. Un tachymètre et un compte-tours analogiques circulaires ont été intégrés au combiné de bord. Les sièges ont fait l’objet d’une attention particulière pour un confort et un maintien de meilleure qualité. Avec une capacité du coffre de 270 litres, l’Alfa Mito reste dans la moyenne des voitures de sa catégorie. La Mito est disponible en 4 ou 5 places, ainsi qu’en véhicule de société. L’intérieur de la Mito a réussi à combiner élégance et sportivité. Petite ombre au tableau : l’insonorisation de l’habitacle est insatisfaisante. Le son du moteur est agréable à entendre, mais les bruits d’air le sont moins.

L’Alfa Mito : on ne la conduit pas, on la pilote.

Sportive ou citadine ? La Mito vaut bien une petite sportive avec ses 155 cv. D’autant plus, que sur route, c’est un véritable plaisir. Grâce au système DNA qui agit sur le moteur, les suspensions et la direction, différents modes de conduite sont proposés : Sport, urbain ou encore sécurité maximale en toutes circonstances. En mode sport, le conducteur prendra plaisir à piloter avec des suspensions et une direction plus dures comme sur les vraies sportives. La version essence de 155 cv est coupleuse et généreuse avec de bonnes reprises et un bruit moteur des plus agréables. Les conductrices apprécieront sa maniabilité et sa petite taille, permettant de se faufiler et de se garer un peu partout.

Pour l’instant deux motorisations sont proposées : 1,4 turbo de 155 cv et 1,6 JTDm de 120 cv. D’ici 2009, trois motorisations essence dont la Junior de 78 cv, disponible à partir de 15000 euros, et destiné aux plus jeunes, ainsi que le 1,8 Turbo de 230 cv, seront disponibles. Un autre moteur diesel viendra compléter la gamme.

Post navigation

Autres essais de la rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *