Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Avec Voitures.com réservez facilement votre essai près de chez vous

Essai Honda CR-V, Honda réinvente le SUV

Honda réinvente le SUV, le rend design, luxueux et confortable. Le nouveau CR-V de troisième génération devient un SUV pour le quotidien, pour la famille. Vu le nombre croissant de SUV sur ce segment, Honda n’a pas hésité à qualifier son CR-V en y ajoutant des équipements en tout genres. Parce qu’aujourd’hui, que recherche le client d’un SUV ? De l’espace, de la réactivité sur route et surtout un produit haut de gamme. Le nouveau CR-V répond aux attentes du client, c’est certain. Nous avons essayé le CR-V 2,2 i-CTDI, finition Luxury.

Vu de l’extérieur

Le CR-V a vu son design extérieur complètement relooké, afin d’améliorer ses lignes, les rendre plus modernes, plus fluides, mais aussi pour développer la performance, amoindrir les bruits d’air dans l’habitacle et diminuer sa consommation de carburant.

La face du véhicule est plus ronde, les phares et la calandre ont été montés, afin d’effiler le véhicule. Les nervures sur le capot sont bien marquées.

De profil, il est plus court, moins haut et plus large, d’où son côté trapu, plus rond.

À l’arrière, la plaque d’immatriculation est bombée, on note la disparition de la roue de secours, c’est une galette qui loge désormais dans le coffre… A première vue, le CR-V s’est donné des airs de grosse berline, de véhicule de loisirs, désormais seuls les plastiques à l’avant et à l’arrière rappelle son côté 4X4.

Vu de l’intérieur

Webcarnews a été séduit par l’intérieur. Tout d’abord, il faut bien noter un effort au niveau de l’habitabilité, à l’avant comme à l’arrière, il y a de la place. Nous avons trouvé à l’intérieur du CR-V beaucoup de confort. L’assise est agréable, modulable. Les sièges sont de bonne qualité. Le banquette arrière coulisse, c’est plaisant pour l’accessibilité, en fait l’intérieur est tout à fait modulable. Au niveau du coffre, une modification a été faite, le hayon du coffre est beaucoup plus pratique. Ce qui ajoute en confort à ce niveau. Seul hic, la vitre arrière n’est pas ouvrable, mais bon comme nous l’avons fait remarquer c’est tout sauf un 4X4. Honda a remplacé la table de pique-nique disponible dans le coffre dans l’ancienne génération par un plateau d’aménagement du coffre, pratique pour les vêtements par exemple. Mais à manipuler, c’est une autre affaire !

Les rangements sont en nombre et de taille. Les fonctionnalités se révèlent ergonomiques et pratiques. Le toit panoramique (sur certaines finitions) apporte beaucoup de luminosité et agrandit encore l’intérieur. La finition dans l’ensemble est joliment dessinée, on a juste remarqué la finition moyenne de certains plastiques. La console centrale est moderne, le levier de vitesse est d’ailleurs installé dessus. Le frein à main est à terre, ce qui offre un petit gain d’espace.



Comportement routier

La transmission intégrale sur le CR-V se déclenche qu’en cas de besoin, sinon nous avons sur ce véhicule une traction basique, ce qui permet une baisse de consommation, c’est son point positif. Honda a choisi ce procédé pour transformer ce SUV en véritable véhicule du quotidien. Ensuite, le CR-V consomme peu pour un véhicule de ce segment, aujourd’hui c’est un vrai atout. C’est un routier, sans aucun doute, il est fait pour ça. Le moteur diesel s’avère souple et vif. Les reprises ne sont pas mauvaises. La direction est précise. Quant à la tenue de route dans les virages, le CR-V aurait pu faire mieux.

La boîte de vitesse, elle se laisse faire, les rapports sont faciles. Un bon point, l’insonorisation du véhicule, l’ambiance demeure silencieuse. Sur chemins secs, le CR-V se comporte bien pour un SUV, la transmission intégrale se met en route. Biensûr, ne misez pas sur ce véhicule pour faire du tout terrain à longueur de temps, ce n’est vraiment pas sa vocation.




High-tech embarqué

Vu le gabarit d’un SUV, le radar de recul ainsi que la caméra de recul sont une assistance nécessaire aux stationnements. Surtout que le rayon de braquage n’est pas formidable. Le CR-V est très bien équipé, c’était un des objectifs d’Honda avec cette troisième génération, afin de le distinguer des autres offres de ce segment. À propos de l’ordinateur de bord et de la fonction navigation, rien à redire. De plus, ce véhicule dispose d’un équipement sécurité sérieux, de dispositifs technologiques inédits sur ce segment, ACC (radar de vitesse), phares directionnels, CMBS (avertisseur de collisions), correction électronique de trajectoire, HBA (aide au freinage d’urgence), EBD (répartiteur de freinage), système ISOFIX (points de fixation de siège enfant sur les sièges arrière)… Ces technologies ne sont disponibles que sur certaines finitions, du coup le prix monte très vite si vous voulez de l’high tech!

Honda a réussi à rendre sa troisième génération du CR-V riche en équipements et riche en confort. Le constructeur a rompu littéralement avec l’ancienne génération. Voici un SUV au design frais et moderne. Ce CR-V est disponible à partir de 27 400€ (2,0l Comfort). La motorisation et la finition essayée par Webcarnews est vendue à 36 500€.






Webcarnews a aimé :

– L’habitabilité

– Le silence à bord

– Le faible taux d’émissions de CO2 pour un véhicule de ce segment

– L’équipement complet

Webcarnews a moins aimé :

– Le prix en hausse

– La planche du coffre pas très pratique

Post navigation

Autres essais de la rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *