Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Avec Voitures.com réservez facilement votre essai près de chez vous

Essai Mazda 6 MPS : routière sportive

Avec ses 260 ch et une transmission intégrale, la Mazda 6 est une berline sportive efficace qui a le bon goût de réserver à son conducteur et à ses passagers un confort d’utilisation des plus louables.

Baptisée MPS pour Mazda Performance Série, cette Mazda 6 énervée a été à son lancement en 2006 la plus puissante berline jamais proposée par la marque nippone.

La Mazda 6 MPS est donc basée sur la 6 classique mais sa silhouette est autrement plus racée et sportive. La berline a ainsi suivi une cure d’anabolisants pour arborer dans cette déclinaison dynamique une silhouette musculeuse grâce à un capot bombé, des bas de caisse et des jantes 18 » spécifiques. Ajoutez à cela un discret becquet de coffre, et voilà la paisible familiale muée en arsouilleuse qui sait toutefois se contenir pour ne pas tomber dans l’agressivité démonstrative.

Intérieur sobre et confortable

L’intérieur, de bonne facture, fait la part belle à l’ergonomie. L’ambiance sera jugée par certains un peu sombre, mais l’amateur de conduite efficace appréciera les commandes accessibles et claires. Le volant gainé de cuir regroupe de nombreuses fonctions audio, également ici tout à fait intelligibles pour celui qui découvre l’auto et qui saura apprécier l’excellent système hifi Bose 6 HP qui « envoie du lourd » grâce à son caisson de basse asservi à un amplificateur.

L’écran GPS escamotable électriquement dans la planche de bord (de série) est très accessible et permet d’alléger visuellement la planche de bord lorsqu’il est occulté. Pour la touche sportive, l’aluminium fait son apparition sur les pédales et le repose-pied du conducteur ainsi que sur le levier de vitesse, et les tapis de sol sont siglés MPS.



Question habitabilité, on regrettera des rangements trop rares. Le coffre demeure très logeable avec 455 litres : ce dernier n’a pas trop souffert de l’implantation de la transmission intégrale qui a diminué sa capacité de 50 litres. En revanche, les multiples renforts de structure destinés à accroître la rigidité torsionnelle de la caisse ont supprimé toute possibilité de modularité.


Efficace

La Mazda 6 MPS est équipée du bloc MZR 2.3 l doté d’un système d’injection directe et d’un turbocompresseur qui font gagner 100 ch au moteur, pour une puissance totale de 260 ch (et 380 Nm de couple à 3 000 tr/min).

Sur les trois premiers rapports de la boîte qui en compte six au total, l’accélération est tonitruante, grâce à la fougue du moteur qui se fait explosif, et de par la sonorité très agréablement rageuse. Les reprises sont très efficaces, même en 6ème, la puissance semblant toujours disponible. On apprécie alors le débattement court de la boîte précise mais quelque peu accrocheuse. Le 0 à 100 km/h est ainsi effectué en 6,6 s et la vitesse maxi s’établit à 240 km/h.

Question comportement, la 6 MPS jouit d’une transmission intégrale à la répartition 50/50 qui lui procure une motricité très efficace en courbe, même si le poids de 1 665 kg à vide se fait sentir : sur ce dernier point, les suspensions affermies permettent toutefois de limiter les mouvements de caisse.

La direction assistée électriquement et asservie au régime moteur est assez précise, mais peut se révéler gênante en ville de par sa fermeté qui se révèle toutefois appréciable en conduite sportive.

Confortable

Si la suspension peut se révéler trop ferme sur chaussée dégradée, le confort est préservé grâce à des sièges à la fermeté mesurée et aux réglages multiples et mémorisables. Sur route, le moteur ne se fait pas trop intrusif, sinon le système hifi remédiera à cet inconfort.

Livrée toute équipée, la 6 MPS est très bien dotée en terme de confort. En plus des équipements susmentionnés, on trouve ainsi : climatisation automatique, chargeur 6 CD frontal, régulateur de vitesse, sellerie cuir, sièges avant chauffants, quatre vitres électriques, volant réglable en hauteur et en profondeur… Les équipements de sécurité sont constitués par l’ABS, le répartiteur de freinage EBD, l’aide au freinage d’urgence BAS, l’antipatinage, le contrôle dynamique de stabilité DSC, 6 airbags…

Disponible à 38 600 euros, la Mazda 6 MPS se révèle un bon compromis entre le confort et la sportivité, et son rapport prix équipement est particulièrement intéressant.

Post navigation

Autres essais de la rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *