Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Avec Voitures.com réservez facilement votre essai près de chez vous

Essai Mazda MX-5 : le mythe vit encore !

La Mazda MX-5 1,8 Elégance Cuir, vivacité et plaisir de conduite sont au rendez-vous.

Poids plume et fière de l’être

Avec ses 1992 kg à vide, la Mazda MX-5 reste performante et agréable à manœuvrer principalement dans les reprises en bas régimes. Les performances techniques de ce mini bolide doté de 126 ch (6500 tr/min) sont donc largement maintenues par rapport à ses prédécesseurs mais privilégient davantage les courtes distances. A noter l’efficacité de la transmission manuelle à 5 vitesses et de la propulsion arrière, à la fois ferme et dynamique.

Avec 37 kg seulement, le toit escamotable est l’autre atout majeur pour cette Mazda MX-5 d’autant plus qu’il ne lui suffit d’à peine 12 secondes et 3 étapes pour se replier (photo ci-contre).

Un design intérieur : entre confort et simplicité

Il apparaît assez nettement que le niveau de finition à l’intérieur de l’habitacle reste basique malgré un effort de style. On pense notamment au tableau de bord version 3D et aux bandes « noir piano » issues du kit de décoration. Mais pour le reste, les matériaux utilisés sont véritablement moins élaborés, mais répondent à la ligne stylistique privilégiée par le constructeur à savoir un intérieur ergonomique mais surtout épuré. L’accoudoir central en particulier dénote dans ce décor alors que le frein à main, excentré sur la droite du conducteur peut sembler peu pratique à manier. Le coffre semble au premier coup d’œil étroit avec une capacité de 150 litres, idéal uniquement pour les petits chargements. L’ensemble reste néanmoins très confortable grâce notamment aux sièges chauffants ou à la sellerie en cuir. Les kilomètres défilent par ailleurs sans que l’on ne s’en aperçoive…

Design extérieur : entre élégance et sportivité

Résolument racé, les courbes du roadster sont ainsi très sportives, compactes mais pas trop ce qui lui confère un cachet unique. L’impeccable aérodynamisme de la Mazda MX-5 se fait particulièrement ressentir en mode décapoté : les turbulences et autres vibrations sont quasi nulles dans l’habitacle. Les jantes aluminium 16 » et le toit rigide électronique achèvent le portrait plutôt flatteur de ce roadster coupé.

L’impression générale est par conséquent très positive même si le prix de vente de ce roadster coupé a été revu à la hausse soit 25 600 € pour le modèle ci-contre (dont 450 € de peinture métallisée). Le compromis entre ce nouveau tarif et les prestations proposées reste malgré tout raisonnablement avantageux. Avis aux amateurs…

Post navigation

Autres essais de la rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *