Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Avec Voitures.com réservez facilement votre essai près de chez vous

Essai Mercedes Classe E : on ne change pas une équipe qui gagne

La Classe E est un modèle fort pour le constructeur à l’Etoile. Distribuée sur tous les marchés où vend Mercedes, elle s’est déjà écoulée à quelques 12 millions d’exemplaires dans le monde (400 000 en France) après 7 générations. La huitième génération débarque donc avec un passé chargé de succès et ne doit absolument pas déroger à la tradition.

Coeur de gamme de Mercedes, la Classe E et lui confèrent un look de croqueuse de route.

A l’intérieur de l’habitacle, l’instrumentation a été retravaillée et est désormais plus lisible. Autre point fort, le repositionnement de la console de navigation en haut de la console centrale permet aussi de conserver cette impression d’espace. A sa place, on retrouve désormais les commandes de climatisation. Sur notre modèle d’essai, une boîte automatique, le pommeau de boîte de vitesses avait même disparu de la console centrale pour se porter sur le volant. Toujours aussi exclusif dans l’emploi des matériaux, l’intérieur de l’habitacle se veut toujours aussi confortable à l’avant comme à l’arrière. Difficile de ne pas se sentir à l’aise dans des sièges fermes mais confortables à l’avant (garniture cuir). A l’arrière, la garde au toit et l’espace aux genoux conviendra même aux personnes de plus d’1m90. Mercedes a aussi joué la carte de la sécurité, comme pour prouver encore un peu plus son positionnement de leader sur le marché. Le constructeur de Stuttgart a donc appliqué à sa Classe E les mesures de sécurité qu’il travaille depuis quelques années. On y retrouve par exemple l’alerte de franchissement de ligne et le contrôle d’angle mort dans le rétroviseur. Ce dernier se signale par l’apparition d’un petit triangle orange lorsqu’une voiture vient se placer dans l’angle mort. La nouvelle E bénéficie aussi d’un système de lecture des panneaux de limitation de vitesse et fait apparaître le panneau sur le tableau de bord du conducteur lorsqu’il passe à côté. Un système de vision de nuit a aussi été appliqué et il permet de « mieux voir » la nuit grâce à une caméra nocturne qui apparaît sur la console de navigation. Ajoutons que l’éclairage adaptatif selon les situations a aussi été appliqué. Dernière innovation, l’Attention Assist contrôle en permanence la vigilance du conducteur en se focalisant sur 70 paramètres. Lorsque le système juge un arrêt nécessaire, une tasse de café apparaît sur le tableau de bord et propose au conducteur de faire une pause pour reprendre toute son attention.

Sur la route, notre modèle d’essai s’est révélé être une parfaite routière capable de rouler à 130 km/h dans un silence impressionnant et un confort identique. Peut-être un peu moins « joueuse » que ses concurrentes, la Classe E conviendra parfaitement aux amateurs de longs trajets mais aussi aux adeptes de courts déplacements grâce à un moteur plutôt plein. On se retrouve donc aux commandes d’un salon roulant efficace, insonorisé et confortable. Certes ce n’est pas une sportive, mais ce n’est vraiment pas ce qu’on lui demande après tout. Sous le capot, vous aurez le choix entre 2 blocs essence (E 350 CGI de 231ch, E 500 de 388ch) et 3 blocs diesel (E 220 CDI de 170ch, E 250 CDI de 204ch et E 350 CDI de 231ch).

Commercialisée en mars 2009, la nouvelle Classe E est commercialisée à partir de 41 600EUR en E 220 CDI. Le modèle le plus onéreux reste l’E 500 en finition AvantGarde Executive et plafonne à 75 100EUR. La version coupé devrait voir le jour en mai prochain. Pour le cabriolet et le break, il faudra attendre septembre et le Salon de Francfort.























Post navigation

Autres essais de la rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *