Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Avec Voitures.com réservez facilement votre essai près de chez vous

Essai Opel Agila 1,3L CDTI : œillade non dissimulée à ces dames

Opel ne s’en cache pas, sa nouvelle Agila semble avoir trouvé une cible parfaite. Celle-ci est de sexe féminin et plutôt urbaine. Tous ces mots pour dire que cette nouvelle livrée du constructeur à l’Eclair s’adresse à vous … les femmes. Webcarnew a testé pour vous le petit minispace Opel.


Extérieur

« Flex in the City » ça ne vous rappelle rien ? Allez faites un effort … et vous comprendrez en un instant la stratégie d’Opel pour sa nouvelle Agila sera citadine, féminine … ou ne sera pas.

Intérieur

A l’intérieur, et malgré ce que l’on pourrait croire, le minispace n’a pas rogné sur l’habitabilité. Même si les places arrière ne sont pas prévues pour des basketteurs, les places conducteur et passager avant disposent de suffisamment d’espace pour se sentir à l’aise. L’instrumentation de bord est classique, peut-être un peu trop, avec une prédominance pour les plastiques. Quelques finitions laissent d’ailleurs parfois à désirer, avec du jeu entre les différentes parois. Le tableau de bord est plutôt mignon avec un compte-tour tout rond indépendant qui prend sa place au-dessus à droite du volant sur la planche de bord. La planche de bord est on-ne-peut plus classique. Petit bémol pour le coffre, assez minimaliste, malgré la présence d’une trappe pour ranger les objets fragiles. Sièges repliés, elle arrive tout de même à 1050l de contenance, soit juste un peu moins que sa concurrente de chez Renault, la Modus.

Motorisations

Au menu des motorisations, trois moteurs ont été plébiscités par Opel. Deux essence (1,0L ecoFLEX de 65ch et un 1,2L de 86ch) ainsi qu’un diesel (1,3L CDTI ecoFLEX de 75ch) que nous avons essayé. Cette dernière s’est montrée agile en ville et plutôt poussive hors des sentiers battus. Si elle est peu à l’aise hors du territoire urbain, elle conviendra parfaitement à une utilisation en ville. Dès qu’il monte dans les tours, le moteur de l’Agila est d’ailleurs assez bruyant. Ses performances ne sont pas démentielles, mais l’Agila n’a jamais eu les prétentions de faire aussi bien qu’une supercar. Elle franchit la barrière du 0 à 100km/h en 13,9s et affiche une vitesse max de 165km/h, suffisamment assez pour une citadine.

La conduite de ce minispace est donc très agréable en ville, notamment grâce à un très faible angle de braquage. Les rétroviseurs extérieurs sont de prime abord assez imposants mais facilitent grandement la conduite. Dernier petit bémol, les freins, qui peuvent parfois paraître un peu « légers ». Sa consommation est à mettre au crédit des bonnes nouvelles avec une consommation mixte annoncée à 4,5L/100km.

Tarifs

Modus avec une entrée de gamme à 10 600€. La version diesel se négocie, pour sa part, à 14 100€. De quoi séduire un grand public… féminin de préférence.

Webcarnews a aimé :

Son style

L’espace à l’intérieur de l’habitacle

Le prix

Le comportement urbain

Webcarnews n’a pas aimé :

Le comportement hors de la ville

Des finitions intérieures à revoir

Le coffre minimaliste

Post navigation

Autres essais de la rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *