Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Avec Voitures.com réservez facilement votre essai près de chez vous

Essai Opel Insignia 2,0L CDTI 160ch : ramage et plumage

Ce qui est sur, c’est qu’elle a du style. Remplaçante numérique de la Vectra, la nouvelle Insignia se distingue par des lignes travaillées, fluides et très agréables à l’oeil. Mais plus que le style, elle apporte une véritable valeur ajoutée à sa devancière.

Dans un secteur hautement concurrentiel, difficile de se faire une place. Avec des adversaires comme la très réussie Toyota Avensis, il valait mieux ne pas se tromper. Les ingénieurs du Blitz ont donc planché d’arrache-pied et ils sont récompensés par un résultat à la fois agréable à l’oeil et très efficace sur la route.

Sur son aspect visuel, beaucoup d’observateurs s’étaient rapidement prononcé sur un très petit changement stylistique en passant de Vectra à Ford Mondeo. Ajoutons que son physique ne varie pas lors du passage de 4 à 5 portes, un véritable point fort.

Vous aimez l’extérieur ? Vous allez adorer l’intérieur ! Exit l’intérieur morose de la Vectra, place à un habitacle soigné employant des matériaux de qualité. Une impression encore plus frappante dans notre modèle d’essai, en finition Cosmo Pack, qui se situe tout en haut de la gamme. Très confortable, à l’avant comme à l’arrière, il présente aussi une belle harmonie de couleurs. C’est surtout l’emploi de très bons matériaux qui est à noter. La console centrale, bien qu’un peu trop fournie en boutons tranche complètement avec la très inconfortable console de la Vectra. L’intérieur conserve une allure très spacieuse à l’avant et un espace aux jambes plus que correct à l’arrière malgré le toit bombé. Le confort est d’autant plus appréciable qu’Opel a fait appel à d’autres technologies pour aider le conducteur. Ainsi, on découvre par exemple l’éclairage adaptatif AFL+ qui s’adapte aux conditions rencontrées (route de campagne, virage, carrefour, ville, autoroute, mauvais temps…). Aussi, l’Insignia est équipée d’un système très innovant qui lit les panneaux pour vous, l’Opel Eye, que nous vous avions déjà présenté précédemment.

On retrouve sous le capot une gamme de trois blocs essence (1,6L 115ch, 1,8L 140ch, 2,0L Turbo 220ch et cette même motorisation avec une boîte auto) et de quatre motorisations diesel (2,0L CDTI 110ch, 2,0L CDTI 130ch et 2,0L CDTI 160ch, ces deux derniers blocs étant aussi disponibles en boîte auto). La version essayée, le 2,0L CTDI 160ch en boîte auto s’est révélée très agréable sur la route. Comme toute bonne familiale, elle fait profiter ses occupants d’un excellent confort. Une qualité qui ne rogne pas sur son efficacité et sur son comportement malgré son poids (de 1 430 à 1 800kg selon les versions). L’Insignia se présente donc comme une véritable routière.

Disponible dès aujourd’hui l’Insignia 1,6L CTDI 160ch Cosmo Pack, comptez un peu plus de 30 000EUR.











Post navigation

Autres essais de la rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *