Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Avec Voitures.com réservez facilement votre essai près de chez vous

Essai Renault Talisman Estate TCe 150 EDC – L’essence en éveil

Note finale :
15 / 20

Il y a tout juste cinq mois nous découvrions, non sans appréhension, la nouvelle grande berline Renault. La Talisman avait su alors nous séduire par son style, son accueil et son comportement routier. C’est donc avec plaisir que nous prenons le volant du nouveau break Estate, censé offrir davantage de volume utile et de praticité. Et alors que nous n’avions goûté qu’à la saveur diesel (dCi 160) de la Talisman, nous optons cette fois pour le parfum essence (TCe 150). Verdict.

Fiche Technique

Carrosserie break
Nombre de portes/places 5 portes / 5 places
Dimensions L/l/h en mm 4866 / 1868 / 1465
Empattement en mm 2809
Volume du coffre en L 572
Poids à vide en kg 1490
Type 4 cylindres turbo
Cylindrée en cm³ 1618
Puissance en ch 150
Couple en Nm 220
Transmission traction
Boîte automatique 7 rapports
Vitesse maxi en km/h 209
0 à 100 km/h 9''9
Conso cycle mixte en L/100 km 5,8
Rejets CO2 en g/km 132
Prix (à partir de) 32 700 € (finition Zen)
Energie essence
Puissance fiscale en CV 8
Bonus / Malus malus 150 €

Il est encore trop tôt pour dire si la Talisman est un succès, mais les premiers chiffres sont encourageants avec déjà 7000 ventes en Europe depuis janvier (la moitié en France). Et pour le moment elle n’a pu compter que sur la berline, or on sait que la silhouette break est majoritaire sur le segment D. La Talisman Estate arrive donc à point nommé, en France elle devrait d’ailleurs réaliser la moitié du mix et permettre au modèle de ravir la première place des ventes à la Peugeot 508.

 

Plus fonctionnelle mais attention à la concurrence

S’il n’était pas difficile de dessiner une voiture plus séduisante que les Laguna et Latitude, les deux modèles remplacés par la Talisman, il faut reconnaître à Renault un certain talent avec cette nouvelle berline. L’auto affiche une identité forte, notamment au niveau de la signature lumineuse, ainsi qu’une bonne dose de caractère comme en témoignent les épaulements marqués et les nervures du capot.
Le break reprend tous ces éléments et parvient même à arborer une ligne générale plus dynamique en raison d’une poupe parfaitement exécutée. L’ensemble est harmonieux, sans lourdeur, alors que le gabarit semble avoir augmenté. En réalité il n’en est rien, la voiture mesure 4,86 m en longueur, soit seulement 2 cm de plus que la berline.

IMG_0812

Contrairement aux apparences, la Talisman Estate ne s’allonge que de 2 cm (4,86 m).

 

Il est temps de parler du coffre (il s’agit d’un break tout de même), et bien, surprise (!) il est moins volumineux que celui de la berline, 572 L contre 608 L. Il est en revanche plus accessible, sa forme carrée et son seuil très bas facilitent le chargement. Selon les versions, l’ouverture se fait en passant simplement le pied sous le pare-chocs et dès les premiers niveaux une commande permet de rabattre les sièges arrières depuis l’entrée du coffre. Le volume utile passe alors à 1681 L.
La Talisman Estate est donc très pratique mais n’est quand même pas la meilleure dans ce registre, une Skoda Superb Combi (4,85 m) revendique de 660 L à 1950 L, dispose d’un plancher plat et offre à ses passagers arrière un accueil royal. Ces derniers se sentiront à l’aise dans la Talisman mais l’espace n’est pas aussi impressionnant que dans la familiale tchèque.

coffre talisman estate

Selon la position des sièges, le volume du coffre varie de 572 L à 1681 L.

 

L’ambiance en revanche, identique à la berline, se veut plus chaleureuse dans la Française avec des associations de matières bien senties et une planche de bord très épurée (merci la tablette R-Link 2 de 8,7 pouces !). Dommage que quelques détails de finition, notamment des matériaux dures et fragiles et partie basse) viennent souligner que Renault a encore des progrès à faire pour tutoyer les références du haut de gamme.

Renault_71644_global_fr

Identique à la berline, le mobilier est bien pensé. Le système Muli-Sense permet de personnaliser l’ambiance lumineuse.

 

Une version essence plus modeste digne d’intérêt

Là où la marque au losange n’a par contre aucune leçon à recevoir, c’est en matière de comportement routier. Notre essai de la berline munie du pack 4Control (4 roues directrices + amortissement piloté) avait révélé une agilité surprenante, au regard du gabarit de l’auto, et un exceptionnel compromis confort-précision. De par son toucher de route, la Talisman fait déjà clairement figure de référence chez les grandes berlines.

IMG_1274

Même sans ses quatre roues directrices et ses suspensions pilotées, la Talisman demeure une grande routière.

 

Mais qu’en est-il avec une suspension classique et seulement deux roues pour guider l’auto ? Premier point positif, on retrouve une direction suffisamment informative et un train avant avec un fort penchant pour les belles trajectoires. Deuxième élément de satisfaction, un très bon niveau de confort, peut-être même meilleur en raison d’une monte pneumatique plus modeste (le pack 4Control oblige aux jantes 19 pouces).
La voiture perd certes en maniabilité en ville et son efficacité en courbe est en retrait, les mouvements de caisse sont plus sensibles, mais la Talisman Estate est une routière accomplie.

IMG_2193

Parmi les versions les moins chères du catalogue, à partir de 32 700 €, la Talisman essence 150 ch n’est pas celle qui présent le moins d’intérêt.

 

Cette définition moins techno et moins tournée vers l’efficacité du châssis convient parfaitement au TCe essence 150 ch que nous avons choisi d’essayer. L’association est d’ailleurs très homogène et s’apprécie avec une conduite apaisée. Ce 1.6 turbo, qui n’est autre qu’une version dégonflée du TCe 200, brille plus par son silence et son onctuosité que par ses relances.
Son agrément est pourtant bien réel, même si certains le trouveront peut-être un peu timide dans un break familial. De notre point de vue, il est suffisant car tout le monde n’a pas forcément l’utilité ni l’envie d’une mécanique trop puissante.

Quant à la boîte double embrayage EDC7, seule transmission disponible avec le TCe 150, notre sentiment est plus partagé. Face à une DSG de Volkswagen, elle se montre plus réactive au démarrage et « colle moins » à faible allure. En revanche, ses passages de rapports sont moins rapides et moins fluides, des rapports très longs au demeurant qui permettent cependant de contenir la consommation (toujours sous les 8,0 L/100 pendant notre essai).

IMG_1017

Equipement encore rare sur le marché, la Talisman dispose également de feux de jour à l’arrière.

(images constructeur)

 

Post navigation

Autres essais de la rédaction

2 commentaires sur cet article
  1. Cette nouvelle estate est vraiment superbe, de bonnes affaires en occase chez Renault a moins de 30 000 euros.
    renault reste generaliste alors arretons de comparer cette talisman aux premiums allemand ou suedois quand l ecart de prix a equipement egal est de 15 a 20000 euros.
    on a jamais compare la laguna pourtant une bonne voiture a une mercedes ou bmw , audi ou volvo.
    juste esperer que cette talisman n a pas autant de bruits parasite que la laguna…

  2. J’adore cette voiture mais elle reste hors budget pour moi et bien trop grande pour mon garage. J’attends la Megane avec ce moteur et le 4control. Dis M. Carlos, tu me la fais ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *