Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Fraude à la pollution : Les USA accusent Volkswagen et réclament une amende record

18 milliards de dollars, ce pourrait être l’amende record que le constructeur allemand Volkswagen serait tenu de payer s’il était reconnu coupable d’avoir contourné délibérément les lois anti-pollution américaines. Comment ? En installant un logiciel espion pour limiter les émissions polluantes uniquement pendant les tests.

 

« Je regrette personnellement et profondément d’avoir déçu la confiance de nos clients et du public », tels sont les mots du grand patron de Volkswagen , Martin Winterkorn, suite aux accusations de fraudes la semaine dernière de la part de l’Agence Environnementale Américaine (EPA).
Selon cette dernière, le groupe allemand, dont la réputation était jusqu’ici impeccable, aurait installé un dispositif électronique destiné à tromper les mesures lors des phases de tests anti-pollution. Ce « logiciel espion » aurait été capable de reconnaître le protocole de test, aurait activé un mécanisme visant à réduire les émissions polluantes, et se serait mis en sommeil ensuite pour être invisible du client.

 

Des voitures jusqu’à 40 % plus polluantes

Cette supercherie à l’échelle industrielle concernerait près de 500 000 véhicules diesel Volkswagen et Audi commercialisés entre 2008 et 2015, des voitures qui émettraient en réalité jusqu’à 40 fois plus de particules nocives que la limite autorisée.

 

Une enquête est en cours, à la fois du côté de la justice américaine et en interne chez Volkswagen. Le géant allemand a même indiqué vouloir faire toute la lumière sur cette affaire et assure de son entière collaboration. Et il vaut mieux car les USA parlent déjà d’une amende dépassant les 37 000 dollars par véhicule incriminé, soit près de 18 milliards en cas de culpabilité prouvée.
Et cette affaire est à peine dévoilée que des soupçons se portent déjà sur d’autres constructeurs et surtout sur d’autres marchés  comme l’Europe.


Post navigation

2 commentaires sur cet article
  1. « 40 % plus polluantes » ou « 40 fois plus de particules nocives que la limite autorisée », ce n’est pas la même chose.
    Moi, je n’ai pas apprécié que Wolkswagen ne daigne pas répondre à mes emails, alors …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *