Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Genève 2013 : Bentley Flying Spur

 

La nouvelle Flying Spur est unique en plusieurs points. Elle est tout d'abord le modèle quatre portes le plus rapide et le plus puissant jamais construit par Bentley. Comme à son habitude, le constructeur britannique a mis un point d'honneur à soigner l'intérieur pour y offrir un luxe introuvable dans un autre véhicule. Enfin, malgré toutes les améliorations, l'ensemble est plus léger. La Bentley Flying Spur fera sa première mondiale à l'occasion du Salon de Genève 2013. 

C'est évident, Bentley ne compte pas se laisser submerger par la concurrence et compte bien sur l'événement suisse pour frapper un grand coup. Il s'en donne les armes avec une nouvelle Flying Spur qui rivalise de luxe et de sportivité pour continuer à faire fructifier un nom qui a, jusqu'ici, très bien réussi à Bentley. Visuellement, le constructeur britannique n'a pas fait les choses à moitié en offrant à la nouvelle Flying Spur une carrure sportive, athlétique tout en conservant l'élégance induite dans son blason. Ses flancs arrière sont musclés, tandis que les feux avant et arrière, dont les feux de jour à LED, donnent du caractère aux deux extrémités du véhicule. A l'avant, les pare-chocs intègrent une nouvelle prise d'air complétée du "B ailé". De même, la calandre chromée est désormais plus droite et elle trône entre les phares à LED. A l'arrière, tout a été repensé avec notamment un couvercle de coffre plus long et plus bas qui donne à l'ensemble un aspect plus fuyant au profil latéral. Le choix des matériaux n'a pas été laissé au hasard avec notamment de l'aluminium pour le capot et le pare-chocs ou des matériaux composites polymères pour la fabrication du couvercle du coffre, le tout pour contrôler le poids total du véhicule. 


 

L'habitacle? Un écrin !

L'habitacle est un écrin totalement (ou presque) inédit. En effet, seuls quelques détails de la désormais ancienne version de la Flying Spur ont été reconduits (pare-soleil, poignées, accoudoirs, une partie de la console avant et des commandes). Cet intérieur est disponible au choix en quatre ou cinq places. L'assise et les sièges ont été entièrement retravaillés. Ils sont garnis de cuir naturel de qualité supérieur. Bentley annonce d'ores et déjà que ces sièges, exclusifs à Bentley, seront plus doux et plus durables. On retrouvera une nouvelle fois du bois dans l'habitacle. Petit chiffre étonnant, le constructeur annonce qu'il utilise presque dix mètres carrés de bois naturel ("issu de forêts gérées durablement", ouf…) pour chaque voiture. On en retrouve donc sur la planche de bord, les consoles, les renforts à mi-hauteur et les tablettes de pique-nique. Ce bois a forcément subi un traitement particulier. Jugez plutôt : traité pendant 72 heures et recouvert de vernis transparent. Sept placages bois sont disponibles : deux en série, Burrn Walnut ou Dark Fiddleback Eucalyptus. Le cuir est aussi une matière principale de cet habitacle car il garnit le pavillon et les montants. Dernier petit détail qui fait son charme, il est possible, derrière l'accoudoir central arrière, d'installer un compartiment réfrigéré de 9 litres, pour que les bouteilles restent fraîches. 


 

625ch prêts à l'emploi

Sous le capot de cette Flying Spur, on retrouvera le moteur 6 litres W12 biturbo 48 soupapes le plus puissant de Bentley. De quoi propulser le modèle au rang de Bentley quatre portes la plus rapide de l'histoire du constructeur. Le bloc W12 délivre une puissance de 625ch et un couple ahurissant de 800Nm à partir de 2 000trs/mn seulement. Le W12 est associé à la toute dernière transmission automatique huit vitesses Quickshift de ZF. Tous les modèles Bentley sont désormais équipés de cette boîte de vitesses. De quoi abattre le 0 à 100km/h en 4,6s et le 0 à 160km/h en 9,5s. La consommation en cycle combiné (14.7L/100 km) et les émissions de CO2 (343g de CO2/km) sont certes élevés mais restent néanmoins corrects pour un véhicule de ce type. Mais est-ce vraiment le critère de choix pour une Bentley?


 

Des options en pagaille

Bentley jouera aussi à fond la carte de la personnalisation avec 17 couleurs de peintures standard et près de 100 couleurs en option. De même les jantes et les selleries sont déclinables à l'envi, si le portefeuille est capable de suivre. Plusieurs packs optionnels comme le Mulliner Driving Specification, sont disponibles. Les clients trouveront forcément leur bonheur. Les tarifs, spécifications techniques plus pointues et autres informations non présentées ici seront disponibles lors de la présentation en première mondiale au Salon de Genève qui ouvrira ses portes dans quelques jours. 


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *