Acheter un véhicule d'occasion - Voitures.com
Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Damien Ruliere

Acheter un véhicule d’occasion

Guide pour bien choisir une voiture d’occasion VO

Le terme véhicule d’occasion désigne toutes les voitures qui ont déjà été immatriculées par un tiers, peu importe leur kilométrage et leur date de mise en circulation. Acheter un VO implique que vous ne serez pas le premier propriétaire du véhicule. On parlera alors de « deuxième main » si vous en êtes le deuxième propriétaire, de « troisième main » si vous en êtes le troisième et ainsi de suite.

– Le cas des véhicules « zéro km »

Entres les voitures neuves et les voitures d’occasion, on trouve parfois un modèle sous le label « zéro km ». Ce terme désigne une voiture de l’année en cours qui n’a pas encore été vendue mais que le concessionnaire ou distributeur a quand même immatriculée à son nom.
Bien souvent il s’agit d’un véhicule de démonstration ou d’essai dont le kilométrage n’excède pas un millier de km. L’appellation « zéro km » peut paraître injustifiée d’autant que le véhicule n’est pas neuf, mais il ne peut être considéré comme une occasion car son acheteur sera le premier propriétaire. Généralement, il est accordé une remise supplémentaire pour ce type de véhicule dont la garantie démarre le jour de l’achat.

– L’importance de la cote auto

Lorsqu’un véhicule est neuf, son prix est fixé par le constructeur et varie en fonction de la remise accordée par le distributeur. Dès lors que le véhicule est immatriculé par son premier propriétaire il devient une occasion et sa valeur est alors déterminée par une cote.
Fixée depuis 80 ans par l’Argus (cote officielle), la cote auto est désormais disponible sur de nombreux supports et fait office de référence devant les assureurs ou tribunaux. Elle sert surtout à établir une base pour la négociation entre l’acheteur et le vendeur.
Il faut avant tout distinguer la cote auto moyenne et la cote auto personnalisée. La première définit la valeur du véhicule, en fonction de son année de mise en circulation, en appliquant un pourcentage de dépréciation. Cette dernière est ensuite affinée grâce à la cote auto personnalisée qui applique de nouveau des pourcentages de dépréciation en fonction du mois de mise en circulation (plutôt début ou fin d’année), du kilométrage (supérieur ou non à la moyenne : environ 15 000 km/an pour une essence et 25 000 km/an pour un diesel) et des différentes options.

A noter qu’un argus auto n’est en aucun cas une valeur absolue, l’état général de la voiture, la qualité de son entretien mais aussi son niveau de popularité sur le marché sont aussi à prendre en compte.

 

– Où trouver un véhicule d’occasion ?

Lorsque vous avez identifié la marque et le modèle que vous souhaitez acquérir vous n’avez alors que l’embarras du choix pour la trouver.

Le premier canal est celui des particuliers via les journaux spécialisés ou les sites de petites annonces type LeBoncoin ou La Centrale. Le choix est vaste en matière de motorisations, finitions, coloris, kilométrages et âge des véhicules et les prix généralement inférieurs à ceux pratiqués par les professionnels. Malheureusement le prix varie beaucoup entre deux modèles strictement identiques, d’où l’importance de bien connaître la cote du modèle souhaité.
Se méfier des prix trop bas ou trop élevés, des kilométrages trop faibles en rapport avec l’âge de la voiture et des descriptions usant de tous les superlatifs.
Attention la garantie n’est pas la même entre une occasion achetée à un particulier et une occasion de professionnel. Si la voiture bénéficie encore d’une garantie constructeur, l’acheteur profite encore de cette garantie pendant sa durée légale. Lorsque le véhicule n’est plus couvert par une garantie constructeur, le vendeur n’est absolument pas tenu d’en proposer une et la seule garantie dont dispose l’acheteur en plus de la bonne foi du vendeur c’est la garantie légale des vices cachés.
Si l’acheteur découvre une anomalie sur la voitures quelques jours ou semaines après l’achat il peut en demander l’expertise afin de prouver devant un tribunal que cette anomalie a été volontairement cachée par l’ancien propriétaire.

Le deuxième canal est celui des professionnels, qu’ils soient concessionnaires, mandataires ou distributeurs indépendants. Le choix est moins important que par le canal des particuliers et les prix constatés généralement plus élevés.
Là encore la cote auto reste une base de négociation mais les occasions de professionnels profitent généralement d’une garantie de quelques mois accordée par le vendeur . Attention, cette garantie dite « commerciale » doit être notée par écrit sur le bon de commande, de livraison ou la facture et l’acheteur dispose d’un délai légal de rétractation de 7 jours.

– Les documents administratifs pour un achat de véhicule d’occasion

Que vous achetiez votre voiture d’occasion à un particulier ou à un professionnel, certains documents sont indispensables :

·       Un certificat de vente ou de cession

·       Un bon de livraison ou une facture (seulement chez un professionnel) stipulant la marque, modèle, finition, motorisation, kilométrage, garantie ou non, date de mise en circulation, date de livraison et mode de financement

·       La carte grise ou certificat d’immatriculation barrée, signée par le vendeur et portant la mention « vendue le… »

·       Un certificat de non-opposition au transfert de carte grise qui assure le paiement par l’ancien propriétaire de ses contraventions

·       Un certificat de non-gage ou de situation administrative de moins de 6 mois

·       Un certificat de contrôle technique de moins de 6 mois. Valable pour les véhicules de plus de 4 ans


Publications similaires