Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Huaxiang Fuqi Conqueror : le Land Cruiser chinois

Pâle copie ou coup de génie ? Les directeurs de Huaxiang Kuqi ont repris à leur compte le modèle Land Cruiser de Toyota. Un véhicule né d’une coopération entre deux constructeurs chinois … et commercialisé uniquement en Chine et en Bulgarie.

Une large gamme, pour tous les goûts. C’est le mot d’ordre institué par le constructeur chinois Huaxiang Fuqi pour distribuer ce Conqueror. Le modèle est en effet déclinable en plusieurs versions, allant de 2 roues motrices à 4, du diesel à l’essence, et de la transmission manuelle à la transmission automatique.

Côté design, c’est le sosie parfait du Toyota Land Cruiser 110. Une coïncidence ? Et bien non, puisque son fabricant se vante même d’avoir pu se baser sur un tel modèle. Mais ceci est tout à fait légal puisque la société a entièrement acquis les droits de reproduction de ce modèle des années 90.

Côté motorisation diesel, les moteurs SOFIM ont été privilégiés. Ils sont d’ailleurs fiers d’être dans les normes EuroII, alors que les moteurs essence sont, pour leur part, dans les normes de l’EuroIII en termes d’émissions de gaz à effet de serre.

Annoncé à 140km/h en vitesse max, la consommation serait de 8,2L/100km, un chiffre sur lequel on peut clairement douter.

Le Conqueror n’a pas pris à Toyota que sa forme extérieure, il est aussi équipé par un châssis du constructeur japonais. Un gage de sécurité selon le constructeur chinois qui annonce aussi de série l’ABS, l’airbag, un corps métallique, une forte résistance avant et arrière grâce au savoir-faire de Toyota.

Pas encore disponible en France, ce véhicule a fait ses premiers pas en Bulgarie dans le courant de l’année dernière.

Son prix chinois oscillerait entre 16 000 et 17 000€.

source : Huaxiang Kuqi


Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *