Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Laurence De Percin

La vérité sur le diesel

Malgré une baisse notable de ses ventes depuis deux ans, le diesel représente encore aujourd’hui près de 70 % du parc automobile français. Polluant pour les uns qui souhaitent son interdiction, économique pour les autres qui pensent au pouvoir d’achat des ménages, le diesel fait débat après des années de promotion sauvage organisée par l’Etat. Voitures.com fait le point sur un carburant qui a de moins en moins la cote.

Essence et diesel : tous polluants

Qui ne souvient pas du gros nuage noir qui s’échappait du pot d’échappement du vieux diesel du grand-père ou du voisin ? En plus il fallait le laisser chauffer longtemps avant qu’elle ne se mette en route : tout le quartier vivait un enfer pendant de longues minutes ! De là sans doute le diesel tient-il sa mauvaise réputation.

Pourtant les choses ont bien changé. A tel point qu’on peut dire que le diesel ne pollue pas beaucoup plus aujourd’hui que l’essence, il pollue différemment. On lui attribue cependant plusieurs milliers de décès prématurés tous les ans.
Monoxyde de carbone (CO2), dioxyde d’azote ou NOx (NO2), particules fines, chacun pollue à sa manière :

–       Les voitures à essence produisent 20 % de CO2 en plus, y compris avec un pot catalytique ; en revanche elles rejettent moins de NO2.

–       Les moteurs diesels consomment moins de carburant pour fonctionner ; et ils sont désormais équipés de filtres à particules très efficaces, mais ils rejettent plus de particules fines et de NOx que les essence surtout quand ils sont mal utilisés c’est à dire pour des petits trajets en ville.

Favorisé pendant des décennies par les pouvoirs publics (prix à la pompe et incitation fiscale), le diesel est aujourd’hui en perte de vitesse avec à peine plus de 60 ù du marché en 2014 quand il frôlait les 90 % il y a encore quelques années. La fin des bonus pour l’achat d’un diesel accélère encore cette nouvelle répartition plus équitable entre essence et diesel.

 

La transition énergétique commence

Il reste que de nombreux moteurs diesel roulent sans filtres à particule, notamment ceux qui ont plus de 15 ans. Il faut donc inciter leurs propriétaires et ceux de tous les véhicules diesel en général, à les remplacer par d’autres plus récents et beaucoup moins polluants.

C’est pourquoi depuis janvier 2015, une aide financière de 27 % du prix d’acquisition TTC, est offerte pour l’achat d’un véhicule propre neuf, avec un maximum de 6 300 €. Ce bonus peut être majoré de 200 € si l’ancien véhicule diesel a au moins 15  ans et part pour la casse.

Et une autre prime de 500 € devrait aussi permettre aux ménages non imposables de remplacer leur vieux diesel par un modèle essence neuf ou d’occasion.

Passer du diesel à l’hybride

Une aide de 1000 à 3 300 € maximum est prévue pour l’achat d’une voiture hybride neuve, équipé d’un moteur :

–       d’une puissance maximale supérieure ou égale à 10 kilowatts sur 30 minutes ;

–       émettant un le taux de CO2 inférieur à 110 grammes de CO2/km.

Là aussi le bonus peut être majoré de 200 €  si l’ancien véhicule diesel de plus de 15 ans part pour la casse. Et par ailleurs la Ministre de l’Ecologie a annoncé pour avril 2015 une prime 10 000 € pour l’achat d’une voiture tout électrique en remplacement d’un diesel.

Certificats « qualité de l’air »

En attendant, les plus anciens diesels continuent de circuler dans les villes, inutilement car l’argument économique n’est pas valable pour ces petits trajets et surtout avec des conséquences désastreuses sur le qualité de l’air. Pour remédier à cela, les pastilles vertes pourraient faire leur retour sous le nom de « certificat qualité de l’air ».

Plusieurs certificats de couleurs différentes seraient créés en fonction des seuils d’émissions polluantes des véhicules, essence comme diesel. De cette manière, seuls les véhicules équipés d’un certificat pourront selon les situations de crise : rouler en cas de circulation alternée, entrer dans les zones protégées, rouler dans les voies de bus, bénéficier de stationnement gratuit. A suivre donc au cours de l’année 2015.


Post navigation


Publications similaires

Un commentaire sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *