Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Lamborghini Asterion – Nos images en direct du Mondial 2014

 

Toujours pas de berline chez Lamborghini ! En effet, la firme de Sant’Agata nous présente un coupé grand tourisme à la fiche technique digne d’une hypercar. Grâce à une motorisation hybride, ce concept annonce plus de 900 ch pour un bilan énergétique plus que raisonnable.

Lamborghini Asterion LPI 910-4, comme toujours chez Lambo le patronyme est à rallonge. Mais pour peu que l’on sache le décrypter il donne déjà beaucoup d’informations sur ce concept dont l’état d’avancement pourrait laisser penser à une commercialisation dans un futur proche. Rien n’a été confirmé à ce sujet.

Asterion, désigne en fait une créature hybride, mi-homme mi-taureau, un nom prédestiné pour une Lamborghini qui inaugure une motorisation hybride lui permettant d’entrer dans le cercle très fermé des hypercars type McLaren P1, Ferrari LaFerrari et Porsche 918 Spyder.

Le moteur justement : LP pour sa position centrale arrière de façon longitudinale, 910 pour la puissance totale et 4 pour le nombre de roues motrices. Le cœur de l’Asterion n’est autre que le V10 5.2 de 610 ch atmosphérique de la Huracan associé à la même boîte double embrayage 7 rapports. Mais il manque toujours 300 ch pour avoir le compte. C’est ici que trois moteurs électriques interviennent pour offrir une puissance délirante à l’Asterion ainsi qu’un mode tout électrique sur environ 50 km et jusqu’à 125 km/h.

Si côté consommation, les cycles d’homologation permettent d’annoncer des chiffres prometteurs dignes d’une citadine – moins de 100 g/km et à peine plus de 4,0L/100 km – côté performances en revanche c’est un peu la déception avec 3’’0 au 0 à 100 km/h et 320 km/h en pointe, soit les temps de la Huracan. On se dit que Lamborghini préfère ne pas trop se lancer dans la course aux chiffres pour le moment et attends d’avancer davantage dans le projet avant de défier la concurrence.

Enfin un dernier mot sur le style, qui fait déjà beaucoup débat. En effet, comme toute Lamborghini qui se respecte l’agressivité fait partie du cahier des charges, mais l’Asterion arbore de subtiles rondeurs, un élément inédit pour le moment dans la gamme au taureau. On sent même une certaine inspiration du côté des anciennes Miura et Espada. Là non plus aucune confirmation de la part de Lamborghini dans la poursuite ou non de cette voie. 


Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *