Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Lotus Evora : déjà la version course !

À peine les premiers exemplaires de l’Evora livrés, Lotus présente déjà sa version compétition nommée Type 124 Endurance. Plus légère, plus puissante, l’Anglaise devrait faire sensation lors de sa première course au Nürburgring en mai prochain.

« Le sport automobile est dans notre sang depuis que Colin Chapman, notre fondateur, a construit la première Lotus en 1948. Nous sommes fiers de notre histoire dans le sport automobile, avec nos victoires en Formule Un, au Mans, dans les courses de berlines, de voitures de rallye et de voitures de sport du monde entier. Dernièrement, nous avons remporté le championnat britannique GT3 en 2006 avec la Lotus Exige. La Lotus Evora Type 124 Endurance Racecar a les mêmes origines et nous espérons qu’elle deviendra une voiture de course compétitive lorsque nous participerons aux courses d’endurance l’année prochaine », explique Luke Bennett, directeur de Lotus.

En effet, l’Evora Type 124 (prononcez one twenty four) a pour mission de démontrer l’efficacité et la fiabilité de l’auto en endurance. Premier test vérité : en mai 2010 aux 24 h du Nürburgring. Suivront d’autres courses de 12h ou 24 h à travers le monde et pourquoi pas le Mans en 2011. Pour briller, l’Evora mise sur un châssis d’origine largement inspiré par la compétition avec une structure en aluminium extrudé et collé et des triangles en aluminium forgé. À cela, elle rajoute des suspensions réglables 4 voies, un freinage AP Racing 6 pistons à l’avant et à l’arrière et bien entendu des pneus slick. Extérieurement, elle adopte un large aileron, une épaisse lame de spoiler et un diffuseur, le tout en carbone, histoire d’assurer un appui aérodynamique optimal. Pour le reste, la panoplie compétition est complète avec arceau, baquet, harnais, extincteur, volant amovible et intérieur dépouillé, au total l’Evora Type 124 accuse 200 kg de moins sur la balance (1 150 kg au total). Pour finir, son V6 Toyota en position transversale arrière annonce pour sa part 400 ch (+ 120) et troque sa boîte manuelle contre une séquentielle à six rapports avec palettes au volant.

Après un retour en F1 en 2010 officialisé la semaine dernière et un programme ambitieux en endurance, les fans de la grande époque Lotus peuvent déjà ressortir leurs drapeaux.


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *