Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Mitsubishi Outlander : changement de cap

Considéré jusqu’ici comme un SUV compact, le Mitsubishi Outlander profite de son nouveau visage pour changer de segment en devenant un crossover familial. Une dénomination à la mode pour un véhicule à l’écoute de sa clientèle et des critiques.

3 ans après son lancement, le cousin des Peugeot 4007 et Citroën C-Crossser adopte la nouvelle identité visuelle de la marque inaugurée sur la Lancer et reprise sur la Colt. Le museau se fait plus agressif, voir plus sportif et s’inspire du concept Outlander GT du dernier salon de New York. Mais au-delà de cette petite cure de jouvence, l’Outlander II profite de la mode des crossovers pour en devenir un en invoquant les préférences de son public. En effet, ce dernier loue davantage ses qualités routières et ses côtés pratiques que ses aptitudes en tout-terrain. En se déclarant crossover familial il introduit une nouvelle gamme chez Mitsu, entre les voitures dites « classiques » et les SUV. Il annonce aussi son futur petit frère, plus compact, qui arrivera sur le marché en milieu d’année prochaine.

Attentif aux critiques, l’Outlander a aussi soigné son accueil pour cette deuxième génération. L’intérieur est revu pour une meilleure ergonomie et pour une qualité perçue en hausse. La marque japonaise assure avoir travaillé sur le choix et sur l’aspect des matériaux utilisés pour une ambiance plus sophistiquée.

Enfin sur le plan technique, l’Outlander corrige sa lacune en matière de transmission automatique, un argument de poids pour la clientèle européenne, et se dote d’une boîte robotisée à double embrayage. Baptisée Sport Shift Tranmission (SST), elle nous avait séduit par sa douceur et par sa facilité de prise en main (levier + palettes au volant), un peu moins par sa rapidité. Il faut dire que nous l’avions découvert sur la Lancer Evolution, censée incarner la sportivité. Nul doute qu’elle conviendra plus à l’esprit familial de l’Outlander. À noter qu’elle sera associée au quatre cylindres diesel 2.2 Di-D de 156 ch. Pour l’heure nous n’en savons pas beaucoup plus concernant les motorisations, mais l’Outlander devrait également conserver son plus modeste 2.0 diesel de 140 ch.

Fabriqué aux Pays-Bas, le Mitsubishi Outlander vient tout juste d’être commercialisé en Chine et arrivera progressivement sur les autres marchés d’ici à la fin de l’année. Pour la France, ce sera le 17 décembre à un tarif vraisemblablement compris entre 29 000 et 39 000 EUR.


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *