Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Mondial de Paris 2014 – Mercedes AMG GT – Moins onéreuse, plus ambitieuse

Avec ses portes papillon, son V8 pouvant dépasser les 600 ch et son prix supérieur à 200 000 €, la Mercedes SLS AMG n’usurpait pas son statut de supercar. Pour la remplacer, la marque lui préfère cependant une GT, tout aussi désirable, mais plus abordable et au potentiel commercial plus important.

A première vue, avec son long capot, son pavillon arrondi et son habitacle rejeté sur le train arrière, on pourrait croire que la Mercedes AMG GT n’est ni plus ni moins qu’une évolution de la SLS. Ce n’est pas faux mais ce n’est pas complètement vrai non plus.

 

Sur le plan du style c’est certain, la GT s’inspire du design flamboyant de sa devancière. Des courbes généreuses, un visage expressif dont le nouveau regard en phase avec les autres productions de la marque est encore plus charmeur, une ligne de hayon en pente douce, la GT a beau abandonner les fameuses portes papillon elle n’en demeure pas moins une automobile d’exception. Un futur classique qui n’a rien à envier aux Anglaises et aux Italiennes.

Pourtant, la vraie concurrence de cette AMG GT vient de son pays natal. L’Audi R8 tout d’abord, à laquelle elle répond par plus de polyvalence (moteur avant, coffre de 350 L), mais surtout la Porsche 911 pour laquelle Mercedes a accepté de redescendre en gamme et repenser son fleuron.  C’est pourquoi l’AMG GT est bel et bien une nouvelle voiture, exclusive certes, mais plus raisonnable.

En attendant une gamme complète (modèle V6, découvrable, Black Series), l’offre démarrerait aux alentours de 130 000 € (à confirmer) avec une version de base forte de 462 ch. Et pour environ 20 000 € de plus en version S (toujours à confirmer), son V8 4.0 L biturbo afficherait jusqu’à 510 ch pour 310 km/h en pointe et 3’’8 au 0 à 100 km/h.
Munie en série d’une boîte automatique 7 rapports à double embrayage, la GT proposerait en option une suspension pilotée et un freinage carbone-céramique. Notons enfin que côté construction, sa nouvelle coque presque entièrement composée d’aluminium lui permet d’abaisser son poids de près de 100 kg (1540 kg).

Nombreuses sont celles qui ont voulu s’attaquer à la reine 911 et beaucoup ont échoué en tombant dans la surenchère. Avec son AMG GT, Mercedes essaye justement d’en faire un peu moins pour faire de sa sportive une référence, un classique, mais surtout une machine à cash.

 


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *