Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Nouvelle Mazda2 : une vraie citadine

Dévoilée en mars dernier au Mazda2 rompt délibérément avec une tendance à l’inflation des dimensions et du poids, devenue traditionnelle dans l’industrie automobile et particulièrement dans le segment des petites voitures.

Non seulement la nouvelle Mazda2 est plus légère de près de 100 kg par rapport au modèle précédent mais elle a été raccourcie de 40 mm. Dès lors, le poids total de la voiture a pu être maintenu sous les 1 000 kg, ce qui contribue d’une part à une plus grande agilité et d’autre part à une réduction de la consommation de l’ordre de 15 %. En outre, son design désormais contemporain et sa sécurité de très haut niveau rendent Mazda2 parfaitement adaptée aux goûts et aux attentes de la clientèle européenne.

Hors de question pour la nouvelle Mazda2 de suivre aveuglément les tendances. Au contraire, elle a réussi à marier respect de l’environnement, construction légère, compacité et plaisir de conduire . Il s’agit ni plus ni moins que d’un repositionnement de la philosophie Zoom-Zoom qui caractérise toutes les Mazda depuis Mazda6. Certes, le plaisir au volant et l’interaction parfaite entre le conducteur et sa voiture restent primordiaux mais la nouvelle Mazda2 y ajoute des solutions techniques intelligentes et, à la lumière des changements environnementaux, réinterprète partiellement le concept.

Plus légère et plus résistante

L’utilisation plus importante d’acier à haute limite d’élasticité, plus léger mais plus résistant qu’un acier traditionnel, a permis de réduire le poids de l’ensemble : près de 100 kg. Dès lors, le poids de la nouvelle Mazda2 équipée du moteur 1.3 L essence se situe en dessous de la tonne (955 kg et 960 kg pour la version 1.5 L). Même caractéristique « à contre-courant » en ce qui concerne sa longueur, réduite de 40 mm, à 3 885 mm. En revanche, l’empattement de 2,49 m n’a pas changé, ce qui offre un rapport entre le volume de l’habitacle et la longueur hors-tout très favorable. En d’autres termes, elle est grande à l’intérieur mais pas à l’extérieur. Son coffre affiche également un excellent volume de 250 litres.

Le précédent modèle de Mazda2 présentait une forme rectangulaire, certes pratique et même avantageuse mais peu sujette aux coups de cœur. Afin de dynamiser les lignes de cette nouvelle génération du modèle, les designers ont souhaité marier des contours marqués et des transitions douces. La forme en coin de la nouvelle Mazda2 donne l’impression d’un mouvement athlétique au point que, même à l’arrêt, elle paraît en mouvement. En même temps, ses concepteurs ont travaillé sur des formes ultra-précises, référence parfaite au goût japonais pour les objets dont la beauté réside justement dans leur extrême simplicité. Evoquant sans cesse le « mouvement coordonné », les lignes de Mazda2 et la lumière qui s’y reflète participent à la création d’une expression esthétique « riche et plurielle ».

Un design intérieur soigné

Au chapitre « design intérieur » de la nouvelle Mazda2, le cahier des charges exigeait « un espace capable de communiquer le mouvement. » A la différence de nombreux intérieurs présentant surtout des surfaces planes, l’habitacle de la nouvelle Mazda2 présente une architecture mariant solidité et mouvement visuel fort.


La mise en valeur du plan horizontal a permis un « agrandissement » subjectif de l’habitacle. Quant au caractère sportif et individuel de celui-ci, il est idéalement souligné par les inserts argentés en contraste avec un fond noir ainsi que par de nombreux éléments ronds. Comme dans Mazda5, le levier de vitesses est intégré à la console centrale et sa position – rehaussée de 38 mm par rapport à la précédente Mazda2 – le rend particulièrement facile à atteindre.

La ligne de caisse, au lieu d’être simplement horizontale, descend nettement de la poupe à la proue de la voiture et termine 40 mm plus bas que celle de l’ancien modèle. Il en résulte que les rétroviseurs ont eux aussi été placés plus bas. Ces facteurs à la fois esthétiques et techniques font que la visibilité de côté, vers l’avant et vers le bas, est nettement meilleure. Il en résulte une sécurité accrue sur les routes étroites et aux carrefours, là où des piétons sont susceptibles de traverser la voie. Autre avantage très pratique en ville : le rayon de braquage n’est que de 9,80 m.

Une habitabilité accrue

Grâce à un empattement relativement long (2,49 m) et à des lignes intelligemment dessinées, Mazda2 offre beaucoup d’espace intérieur. En d’autres termes, le fait d’avoir perdu des centimètres en longueur et en hauteur n’a rien changé à son espace intérieur, bien au contraire. D’ailleurs, les chiffres parlent d’eux-mêmes : l’espace à la tête est de 1 004 mm à l’avant et de 959 mm à l’arrière, des valeurs parmi les meilleures de la catégorie.


Tendance similaire pour l’espace aux épaules : 1 340 mm à l’avant et 1 300 mm à l’arrière. Quant à l’arrière, les passagers s’y sentiront parfaitement à l’aise avec 883 mm d’espace disponible pour les jambes.

L’habitacle ne néglige pas la forte demande des consommateurs – et surtout des jeunes – pour des solutions de rangement à la fois nombreuses et pratiques. Elle dispose ainsi d’une boîte à gants avec un support ouvert pour ranger des magazines (les cartes et autres atlas sont désormais plus faciles à atteindre). La console de plancher, entre les sièges, possède deux porte-gobelets suivis d’un plateau capable d’accueillir des objets plus grands comme un sac à main. Enfin, les rangements de contre-portes ont été conçus pour stocker facilement une bouteille d’un demi-litre et un atlas au format A4.

A l’instar du poids, le niveau sonore perceptible dans l’habitacle a lui aussi diminué. Par exemple, à 60 km/h, seuls 71,1 dBA atteignent les passagers, une valeur phare dans cette catégorie. Avec sa plate-forme ultramoderne, Mazda entend offrir un comportement exceptionnel pour une voiture aussi compacte : tenue de route hors normes, excellente stabilité, même sur autoroute et suspensions en accord parfait. La direction à assistance électrique – spontanée et linéaire – a fait l’objet d’une attention toute particulière. Enfin, l’utilisation d’acier à haute limite d’élasticité en divers endroits de la coque a également permis d’assurer une géométrie optimale de la suspension avant à jambes de force McPherson et de la suspension arrière à essieu de torsion.

Pour le diesel, il faudra attendre

Lors de son lancement commercial à l’automne 2007, Mazda2 proposera deux moteurs à essence. Le premier, d’une cylindrée de 1.3 L, développe selon les marchés 55 kW (75 ch) et/ou 63 kW (86 ch). Quant au deuxième, un bloc de 1.5 L, il développe 76 kW (103 ch). Ces deux moteurs disposent d’une distribution séquentielle variable (S-VT) et d’une courbe d’ouverture/fermeture des soupapes d’échappement optimisée. De plus, le nouveau 1.5 L dispose d’un système d’admission d’air variable (VIS) dont l’effet sur le couple moteur se ressent à tous les régimes.

Quelques mois plus tard, Mazda proposera sur le marché européen une Mazda2 turbo diesel particulièrement sobre, une mécanique dérivée du moteur MZ-CD d’une cylindrée de 1.4 L.

Moteur 1.3 L : seulement 129 g/km de CO2. Avec deux moteurs à très faibles frictions internes et d’excellentes caractéristiques aérodynamiques (Cx de 0,31), la Mazda2 est l’une des voitures les plus sobres de sa catégorie. Ainsi, la version 1.3 L se contente de 5,4 litres aux 100 km (en cycle mixte) et ne rejette que 129 g/km de CO2.

Les clients européens disposeront, en série ou en option selon les marchés, du contrôle dynamique de stabilité (DSC). La sécurité passive est basée sur le Mazda Advanced Impact Distribution and Absorption System (système Mazda de déviation et d’absorption de l’impact) dont le rôle est, comme son nom l’indique, d’absorber les forces générées par une collision et de les disperser dans la structure suivant des voies précisément définies. La partie centrale de l’habitacle, très résistante, comporte de l’acier à haute limite d’élasticité dans la zone des piliers B et dans la structure de protection contre les tonneaux. Deux airbags frontaux sont proposés en série. Quant aux airbags latéraux et rideaux, qui protègent les passagers des quatre places, ils sont soit offerts en série ou proposés en option suivant les marchés.

Au contraire de l’ancien modèle, qui était assemblé en Espagne, à Valence, la nouvelle Mazda2 sera de nouveau produite dans les usines japonaises d’Hiroshima. Le prix de lancement de la nouvelle Mazda 2 qui arrivera en concession en octobre, n’est pas encore connu.

Mazda2 en bref

  • Dévoilée en mars dernier au Salon de l’Automobile de Genève
  • Sortie en octobre 2007
  • Premier modèle d’une nouvelle génération d’automobiles Mazda
  • Un nouveau modèle très compact
  • Plus légère de près de 100 kg et également plus courte de 40 mm soit 3,885 m que le modèle précédent (empattement identique 2,49 m)
  • Deux motorisations essences et une diesel quelque mois après la sortie
  • Faible consommation de carburant (jusqu’à 15% de moins que le précédent modèle) grâce à une réduction du poids et de la longueur
  • Produite au Japon, à Hiroshima.

Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *