Nouvelle prime de conversion 2018 : formule renouvelée ! - Voitures.com
Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Rédaction

Nouvelle prime de conversion 2018 : la bonne formule ?

Le 1er janvier 2018, on a inauguré une nouvelle formule pour la prime à la casse. Simplifiée et élargie par rapport à l’ancienne version, elle s’avère bien plus intéressante pour les ménages français et a le potentiel d’agir – enfin – comme un véritable coup de pouce.

Nouvelle prime de conversion 2018

Prime à la casse 2.0

Dévoilée l’année dernière dans le Plan Climat du Gouvernement (PCG), la prime à la casse nouvelle formule –  rebaptisée « prime de conversion » pour l’occasion – est entrée en vigueur il y a quelques semaines lors du passage en 2018. Vous n’en aviez jamais entendu parler ? Pourtant, elle vient de souffler sa dixième bougie ! Mais en réalité, à cause d’un principe flou et de conditions restreintes, elle concernait très peu d’automobilistes chaque année.

Cela risque néanmoins de changer avec la version 2018. D’une part, elle est doublée (500 à 1 000 euros) et d’autre part, elle concerne tous les ménages français, plus seulement ceux qui ne sont pas imposables. En sus, si le principe de base demeure identique (remplacer sa vieille auto par un modèle plus récent), il intègre plusieurs nouvelles règles dont une qui est déterminante : les voitures d’occasion sont désormais concernées !

Nouvelles conditions, nouveaux avantages

Concrètement, pour toucher ces 1 000 euros de prime de conversion, il faut se séparer d’un véhicule diesel d’avant 2001 ou d’un véhicule essence d’avant 1997 en achetant au même moment un véhicule neuf ou d’occasion estampillé Crit’Air 2, 1 ou 0. Celui-ci doit donc avoir été immatriculé pour la première fois en 2006 s’il roule au sans plomb (Euro 4) ou en 2011 s’il roule au gazole (Euro 5/6). Toutes les voitures hybrides & électriques s’ajoutent au lot. Elles sont même mieux loties car la limite d’âge disparait et l’aide passe à 2 500 euros.

Dernier détail, qui est peut-être le plus important : les ménages non imposables voient leur avantage doubler (2 000 euros) et l’ancien diesel qu’ils quittent peut avoir cinq ans de moins (avant 2006). Une chose est sûre, cette prime à la casse 2.0 devrait intéresser plus d’automobilistes en 2018 qu’elle ne l’a fait durant les dix années précédentes …


Post navigation


Publications similaires

Un commentaire sur cet article
  1. bonjour , moi je suis intéressée par une 5008 hdi 7 places , mais le problème c’est que la plus part des 5008 ont un taux d’émission de co2 supérieure a 130g/km , donc la plus part de ces vehicules ne rentrent pas dans les critères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *