Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

PSA tente le coup du moteur hybride essence-air comprimé

 

Et si PSA était le pionnier du futur de l'automobile? En lançant officiellement une nouvelle motorisation hybride inédite, essence-air comprimé, le constructeur français coupe l'herbe sous le pied de ses concurrents, fortement focalisés sur l'électrique. Un projet "futuriste" qui devrait voir le jour dans un horizon proche puisqu'il pourrait être intégré à la gamme dès 2016. 


 

Une collaboration avec Bosch et Faurecia

Le système "Hybrid Air" est donc officiel. Développé depuis deux ans par PSA avec l'aide de l'équipementier allemand Bosch et du Français Faurécia, il allie un bloc thermique classique (essence) 3 cylindres, que l'on peut trouver sur la Peugeot 208 ou la Citroën C3, à un moteur pompe hydraulique. A ces deux moteurs sont ajoutés un stockeur d'énergie ainsi qu'une boîte de vitesse automatique. Le fonctionnement de cet "Hybrid Air" est plutôt simple. Il récupère l'énergie cinétique lors du freinage ou lorsque le véhicule décélère, à la manière d'un véhicule électrique. Cette énergie, transformée en air comprimé, est alors stockée dans une bonbonne prévue à cet effet. Cette bonbonne peut accueillir jusqu'à 150 kilojoules, soit 0,35L de carburant classique. L'énergie ainsi stockée peut ensuite être utilisée et rechargée dans un laps de temps inférieur à 10 secondes. L'utilisation de l'air comprimé sera donc majoritairement employée dans la circulation urbaine, propice aux arrêts fréquents, aux coups de frein et à la décélération. 


 

-45% de consommation de carburant !

Cette technologie va voir le jour en 2016 sur les véhicules de série. Selon PSA, il permettrait, essais à l'appui, de grosses économies de carburant (le chiffre de 3L au 100km a été annoncé). Sur une heure de parcours urbain, la technologie serait utilisée entre 60 et 80% du temps. Ce mode non polluant devrait en outre permettre au véhicule de bénéficier d'une prime de bonus écologique. Autre bénéfice, le prix. On sait que les batteries des véhicules électriques font largement pencher la balance du mauvais côté. Le système "Hybrid Air" fera faire une économie non négligeable ce qui permettrait à PSA de juguler le surcoût engendré  par l'application d'une telle technologie. D'autant plus que celle-ci permettrait d'économiser jusqu'à 45% de carburant. Une étape clé vers la voiture à 2 litres aux 100km selon Philippe Varin, qui sera présenté au prochain Salon de Genève 2013, en mars prochain.


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *