Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Salon de Francfort 2011 : Opel Astra GTC

Comme promis, Opel dévoile aujourd’hui les premières photos officielles de son Astra GTC deuxième du nom. Plus sportif que la première génération, ce coupé 5 places se distingue davantage de la berline grâce à un design bien spécifique. Les Renault Mégane et Volkswagen Scirocco s’en inquiètent déjà !

Étroitement dérivée du concept GTC Paris du dernier Mondial de l’auto, la nouvelle Astra GTC impose d’emblée une personnalité forte. Le lien de parenté est évident avec la berline et pourtant les deux voitures ne partagent aucun élément de carrosserie à l’exception des coques de rétroviseurs. Plus bas (assiette -15 mm) mais également plus large, le coupé arbore des épaules musclées, une impression renforcée par des voies élargies de 40 mm à l’avant et de 30 mm à l’arrière. À noter qu’à moins de 17 pouces l’Astra GTC ne se chausse pas et peut même rentrer dans du 20 pouces. Enfin côté design, on remarquera les plis de tôle prononcés sur ses flancs, l’un au bas de la portière comme sur l’Insignia et l’autre partant des feux arrière pour aller entourer la poignée de porte. Du bel ouvrage mais qui ne doit pas être sans incidence sur l’habitabilité, ligne de toit fuyante, même si Opel assure n’avoir fait aucune concession sur les côtés pratiques (coffre 370 L). À l’intérieur en revanche on reste un peu sur notre faim puisque l’ensemble du mobilier est repris de la berline. On aurait souhaité là aussi un peu plus de différenciation.

Reposant sur la même plate-forme que la berline, le coupé Astra GTC adopte bien entendu le châssis adaptatif FlexRide (3 modes : Standard, Tour, Sport) mais se distingue par son train avant de type McPherson à jambes de force hautes performances dérivé de l’Insignia OPC. Censé offrir un toucher de route plus précis et plus naturel, il équipera aussi la future déclinaison OPC de l’Astra coupé prévue l’année prochaine.

Enfin au chapitre moteur, quatre blocs couvriront le lancement : un diesel 2.0 CDTI de 165 ch, deux essence 1.4 Turbo de 120 ch et 140 ch et un essence 1.6 Turbo de 180 ch. Tous sont associés au système Start & Stop (sauf 1.6 Turbo) et à une boîte manuelle à 6 rapports.

La commercialisation de l’Opel Astra GTC est programmée dans la foulée du Salon de Francfort à un prix de départ d’environ 22 000 EUR.


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *