Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Salon de Francfort 2013 – Opel Insignia Country Tourer

A l’occasion du restylage de la gamme Insignia, Opel enfonce le clou en présentant une troisième variante, le break tout-chemin Country Tourer. Les codes de la familiale baroudeuse sont respectés avec une garde au sol rehaussée, une transmission intégrale et un look typé SUV.

A l’image d’Audi avec ses Allroad ou de Volkswagen avec sa Passat Alltrack, Opel ne proposera son Insignia Country Tourer qu’en carrosserie break. Reconnaissable à ses protections de carrosserie en plastique noir et à son assiette surélevée (20 mm), le Country Tourer opte pour les petites retouches esthétiques apportées dernièrement aux autres versions. Et afin de justifier son appellation de tout-chemin, elle s’équipe de renforts au niveau des soubassements et d’une transmission intégrale adaptative de type Haldex. Associée au châssis adaptatif FlexRide, cette dernière qui se montre capable de transférer jusqu’à100 % du couple de l’essieu avant à l’essieu arrière devrait offrir de bonnes aptitudes à l’Insignia hors bitume ou sur chaussée enneigée.
Côté moteur, l’Insignia Country Tourer sera disponible avec deux motorisations diesel CDTI : le 2.0L biturbo délivrant 195 ch et 400 Nm de couple et le 2.0L simple turbo développant 163 ch et 350 Nm de couple. Si ce dernier laissera le choix entre boîte manuelle et boîte automatique, le biturbo (reconnaissable à ses deux sorties d’échappement) ne sera proposé qu’avec une transmission automatique.  

L’Opel Insignia Country Tourer sera présentée à Francfort en septembre en même temps que la nouvelle gamme Insignia. Ses tarifs seront dévoilés à cette occasion.


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *