Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Salon de Francfort 2013 – Skoda Yeti restylé

Après les Octavia et Superb récemment, Skoda poursuit le renouvellement de sa gamme et annonce la version restylée du Yeti au Salon de Francfort en septembre. Le SUV compact tchèque en profite pour s’offrir deux versions, l’une plus chic davantage tournée vers un usage urbain et l’autre à l’esprit plus baroudeur pour prendre la clé des champs.

Avec près de 270 000 unités écoulées depuis son lancement en 2009, le Yeti figure dans le Top 10 des SUV compacts les plus vendus en Europe. Un succès qu’il doit à la réputation de sérieux du Groupe Volkswagen et qui rejaillit sur Skoda mais aussi à son physique original. Dans sa version restylée, le Yeti abandonne pourtant son visage atypique symbolisé par ses antibrouillards ronds au niveau de la calandre. Ces derniers sont rejetés au bas du bouclier, le regard se fait plus nerveux et la calandre s’offre un dessin identique à celle de la dernière Octavia. La silhouette, elle, ne change pas et inspire toujours la robustesse. On notera simplement des retouches au niveau des feux arrière et de l’encadrement de la plaque d’immatriculation.
Peut-être moins original, le nouveau Yeti se veut plus cossu comme en témoigne sa variante « chic » (en blanc) reconnaissable à sa peinture intégrale, à ses barres de toit en aluminium brossé et à son bouclier avant au profil plus dynamique. A l’inverse, la déclinaison champêtre du Yeti (terme utilisé par le constructeur) marque sa différence par ses protections de carrosserie en plastique noir et son bouclier avant à l’esprit « off road ».

Parmi les petites nouveautés de ce Yeti restylé, on citera de nouveaux coloris extérieurs et intérieurs ainsi que de nouvelles jantes. Un volant à trois branches constitue la seule modification intérieure. A noter que le Yeti conserve son ingénieux système modulable VarioFlex composé d’assises indépendantes à l’arrière. Côté technologie, le Yeti phase 2 profite désormais d’une caméra de recul, d’un système d’accès et de démarrage sans clé, de l’éclairage bi-xénon et de feux de jours à Leds.  
Enfin au chapitre mécanique, la gamme comprendra 7 motorisations (4 diesel et 3 essence) avec des puissances allant de 105 ch à 170 ch. Une version diesel GreenLine deux roues motrices (1.6 TDI 105 ch) lui permet d’annoncer 4,6 L/100 km et 119 g/km. Et selon les versions, il peut être équipé d’une transmission intégrale avec coupleur Haldex de cinquième génération et des boîtes double embrayage DSG 6 ou 7 rapports.

Le nouveau Skoda Yeti sera présenté en première mondiale au Salon de Francfort pour un lancement commercial avant la fin de l’année. Ses tarifs n’ont pas encore été diffusés.


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *