Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Rédaction

Salon de Francfort 2015 – BMW X1 II – Changements en profondeur

Avec 730 000 exemplaires écoulés depuis 2009 et des ventes qui se portent bien, BMW aurait pu attendre encore un peu pour renouveler son crossover d’entrée de gamme. Mais face à une concurrence acharnée sur le segment, le X1 se renouvelle en profondeur en délaissant notamment la propulsion sur ses versions deux roues motrices.

P90183658

En regardant les premières photos du X1 de deuxième génération, on serait tenté de croire que BMW a procédé à une bonne refonte esthétique, face avant inspirée du dernier X5 et poupe surélevée façon X3, mais que la recette reste finalement la même.

 

Pourtant, avec cette silhouette remaniée et une hauteur totale  augmentée de 5 cm (1,59 m), le nouveau X1 se veut davantage SUV que break surélevé.
Un nouveau positionnement qui se traduit aussi par des assises plus hautes dans l’habitacle : + 4 cm à l’avant et + 6 cm à l’arrière. BMW annonce également de meilleures valeurs pour l’espace aux genoux et aux coudes des occupants, et les bagages disposeront désormais de 85 L supplémentaires (505 L au total). Et la modularité n’est pas en reste car le X1 s’offre une banquette coulissante sur 13 cm.

P90183682

P90183710

Encore une BMW qui abandonne la propulsion

Ses nouvelles aptitudes « familiales », le X1 II les doit notamment à sa nouvelle plate-forme héritée du monospace Série 2. Des soubassements que l’on retrouve aussi chez Mini et qui ne sont pas sans conséquences techniques. En effet, ses motorisations sont désormais en position transversale, et quand il ne sera pas équipé de la transmission intégrale xDrive le X1 ne sera pas entraîné par ses roues arrière mais bien par ses roues avant. Ces variantes traction continueront à porter le label sDrive comme les modèles propulsion de première génération.

P90183694

Côté moteur, l’offre tourne exclusivement autour de blocs 4 cylindres à injection directe et suralimentés par turbo :

 

–       xDrive 25i : 2.0 L essence 231 ch (6,6 L/100 km – 152 g/km)

–       xDrive 20i : 2.0 L essence 192 ch (6,4 L/100 km – 149 g/km)

–       sDrive 20i : 2.0 L essence 192 ch (6,0 L/100 km – 139 g/km)

 

–       xDrive 25d : 2.0 L diesel 231 ch (5,2 L/100 km – 137 g/km)

–       xDrive 20d : 2.0 L diesel 190 ch (5,1 L/100 km – 133 g/km)

–       sDrive 20d : 2.0 L diesel 190 ch (4,3 L/100 km – 114 g/km)

 

Toutes les versions sont disponibles au choix avec une boîte manuelle 6 rapports ou automatique 8 rapports. Peu après le lancement, deux modèles plus modestes en deux roues motrices complèteront la gamme : sDrive 18i 136 ch et sDrive 16d 116 ch.

P90183676

Attendu au Salon de Francfort en septembre, le nouveau BMW X1 sera commercialisé dans la foulée avec de série la climatisation, un écran multimédia 6,5 pouces, le Bluetooth, le démarrage sans clé et les antibrouillards.

La deuxième finition (Advantage) rajoutera la climatisation bi-zone, le volant multifonctions, le régulateur de vitesse et les radars de recul. Les versions suivantes (Sport, xLine, MSport) se distingueront surtout par leurs attributs visuels à l’intérieur comme à l’extérieur.
Pour le reste il faudra piocher dans la longue liste des options, cette dernière accueille de nombreux nouveaux équipements technologiques comme l’affichage tête haute, l’ouverture du hayon par détection sous le pare-chocs, l’aide au stationnement semi-automatique, l’amortissement piloté ou encore les feux 100 % Leds.

Plus étonnant en revanche, le nouveau X1 inaugurera une sorte de pilote automatique dans les embouteillages. Baptisé Driving Assistant, ce dispositif actif jusqu’à 60 km/h gèrera à la fois l’accélération et le freinage dans les embouteillages, mais aussi la tenue de cap. Seule conduction pour le conducteur, garder les mains sur le volant.


Post navigation


Publications similaires

2 commentaires sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *