Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Salon de Francfort – Toyota Prius IV – De belles promesses

Comme promis, Toyota lève le voile sur la quatrième génération de la Prius quelques jours avant l’ouverture du Salon de Francfort.  Et s’il faudra se contenter pour le moment de belles promesses techniques, nous pouvons d’ores et déjà apprécier (ou non !) les nouveautés esthétiques de la pionnière de l’hybride.

NA-2016-Toyota-Prius-35

Nombreux sont les constructeurs à faire de l’hybride aujourd’hui, et à travailler sur le sujet depuis longtemps, mais avec la Prius Toyota est le seul à en avoir fait un succès commercial. Depuis son lancement en 1997, Toyota a écoulé plus de 8 millions de modèles hybrides. Des chiffres qui permettent donc de ne pas offrir à l’emblématique Prius un renouveau au rabais.

NA-2016-Toyota-Prius-3

 

Selon Toyota, la Prius « établit de nouvelles références en matière de consommation d’essence »

 
Ainsi, celle dont les lignes inspirées de la berline à hydrogène Toyota Mirai créent moult débats, repose sur une toute nouvelle plate-forme. Cette dernière autoriserait un centre de gravité plus bas, une meilleure agilité et un allègement à trois chiffres.
Précisons que Toyota n’a pour le moment divulgué aucune donnée technique.  La firme annonce pourtant de nombreuses améliorations, au niveau du groupe motopropulseur qui serait à la fois plus souple et plus nerveux, plus silencieux à vitesse élevée et enfin moins gourmand sur autoroute.
Selon nos informations, cette nouvelle génération du système hybride Toyota pourrait délivrer jusqu’à 145 ch et l’autonomie en tout électrique de la variante plug-in atteindrait les 50 km contre 25 km aujourd’hui. Sa nouvelle batterie nickel-hydrure serait au passage plus compacte et plus performante dans les phases de charge.
Enfin au chapitre technologies embarquées, la Prius 4 s’offre un régulateur de vitesse adaptatif ainsi qu’un dispositif anti-collision avec détection des piétons.

NA-2016-Toyota-Prius-36

Plus d’infos sur la nouvelle Toyota Prius à l’ouverture du Salon de Francfort et dans notre dossier spécial consacré à l’événement automobile de cette rentrée.

 


Post navigation


Publications similaires

Un commentaire sur cet article
  1. Il va bien sûr falloir s’habituer aux lignes, surtout à l’arrière, mais force est de constater que cette Prius 4 se modernise sans démoder la 3. Un bon point pour l’intérieur qui semble avoir progressé en qualité perçue (surtout avec le cuir) et garde ce côté futuriste et zen propre au modèle.

Répondre à Lean management Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *