Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Salon de Genève 2011 – Les exotiques

On a coutume de dire que le salon de l’auto de Genève est aussi celui du luxe. Ferrari, Lamborghini, Porsche, Aston Martin, tous bien entendu sont présents mais se font parfois voler la vedette par de petits artisans de l’automobile. Connus sous les noms de Wiesmann, Koenigsegg, Gumpert ou Pagani, ces derniers ne sont pas venus les mains vides cette année.

Wiesmann Spyder Concept

Spécialiste du néo-rétro, le petit constructeur allemand Wiesmann dévoile cette année une étonnante étude de Spyder dont la vocation sportive ne fait aucun doute. Si la face avant baroque rappel les autres modèles de la gamme, le reste lui évoque davantage l’univers de la monoplace puisque le Spyder est dépourvu de portes et de pare-brise. Séparés, les deux passagers ont tout juste droit à un petit arceau en guise de protection. Sous le capot, on trouve un V8 4.0 de 420 ch, vraisemblablement celui de la BMW M3. Avec un poids d’environ une tonne, le Wiesmann Spyder abattrait le 0 à 100 km/h en moins de 4 »0 et flirterait avec les 300 km/h en pointe. De son succès auprès du public dépendra sa production qui pourrait démarrer en 2012.

Koenigsegg Agera

Habituée du Salon de Genève, la petite entreprise suédoise, un temps intéressée par le rachat de Saab, présente cette année une ultime évolution de sa supercar CCX. Cette fois le V8 5.0 biturbo atteint les 940 ch, voire 1 115 ch en version R. Capable de carburer à l’E85, l’Agera atteindrait théoriquement les 440 km/h ! Mais le plus étonnant sur le stand Koenigsegg c’est ce Winter Package qui équipe la voiture. C’est vrai la Suède a la réputation d’être un pays froid mais un coffre de toit en carbone capable de supporter 300 km/h c’est inédit. À noter que l’ensemble se compose aussi de pneus hiver et d’une paire de ski siglés Koenigsegg.

Gumpert Tornante

De Gumpert, on ne connaissait jusqu’à présent que la spectaculaire Apollo. Il semble que pour Genève, l’artisan allemand ait mis de l’eau dans son vin avec la Tornante. Encore au stade de concept, ce coupé est signé par le bureau de style italien Touring Superleggera. Moins bestiale mais surtout plus élégante que l’Apollo dont elle dérive, la Tornante offre une habitabilité supérieure et même un coffre. Pour le reste, Gumpert est resté intransigeant avec un châssis tubulaire, des suspensions à basculeurs et surtout un V8 biturbo 4.2 d’origine Audi développant 700 ch et 900 Nm de couple. Sortie prévue en 2012.

Pagani Huayra

12 ans après la Zonda, Pagani se décide enfin à commercialiser une nouvelle voiture. Ou plutôt une nouvelle fusée, car à Genève la Huayra est la seule à pouvoir rivaliser avec la bestiale Lamborghini Aventador. Plus ronde que la Zonda, la Huayra (nom d’un vent d’Amérique du Sud) a fait l’objet d’un travail aérodynamique poussé qui lui a valu l’installation de volets amovibles à l’avant et à l’arrière. Si l’intérieur est toujours aussi spectaculaire avec un niveau de finition incroyable, on y accède désormais par des portes papillon. Obsédé par la perfection, Horacio Pagani a choisi pour sa nouvelle supercar des matériaux d’exception comme le carbone, le titane et l’acier aéronautique. Côté moteur, il réitère sa confiance à AMG avec un V12 biturbo de 700 ch propulsant la Huayra à 370 km/h. Le prix de ce bijou d’artisanat : 1,35 million d’euros.


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *