Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Salon de Genève 2013 – Mercedes A 45 AMG – 360 ch et quatre roues motrices !

Cela fait un an qu’elle apparaît régulièrement sur la toile, plus ou moins camouflée, et bien cette fois la version AMG de la nouvelle Mercedes Classe A se dévoile sans retenue. Baptisée A 45 AMG, cette super Classe A de 360 ch s’offre bien avant son lancement le titre de compacte la plus puissante du marché.

En réalité ce n’est pas la première fois que la Mercedes Classe A  porte le badge AMG. La première génération avait été élevée au rang d’A 210 grâce à son moteur de 140 ch. Mais cette fois avec la troisième mouture qui a rompu radicalement avec les deux précédentes, AMG a fait les choses en grand avec une A 45 des plus terrifiantes. Si extérieurement l’A 45 AMG n’est pas très différente d’une Classe A classique équipée en option du Pack AMG, sous le capot en revanche ce n’est plus du tout la même limonade. Son quatre cylindres 2.0 L à injection directe se voit équipé d’un turbo à double entrée (twin scroll) soufflant à 1,8 bar de pression pour un résultat de 360 ch et 450 Nm de couple. Grâce à ce cœur d’athlète affichant 180 ch par litre de cylindrée, l’A 45 AMG affole les compteurs : 4’’6 au 0 à 100 km/h et 250 km/h en pointe (voire 270 km/h avec le Pack Performance). Pour info, une Audi RS4 Avant dont le V8 délivre 450 ch annonce la même vitesse de pointe et un 0 à 100 km/h en 4’’7.

Histoire que la voiture ne se désintègre pas à la moindre accélération, et histoire aussi qu’elle reste sur la route, Mercedes a équipé sa compacte délurée d’une boîte double embrayage à  7 rapports servant d’intermédiaire entre le moteur et la transmission intégrale 4Matic. Cette dernière fait son entrée  pour la première  fois de son histoire dans le catalogue Classe A, un bon moyen pour Mercedes de contrer Audi adepte du quattro et BMW qui a récemment équipé sa M135i de quatre roues motrices. Notons que la Classe A AMG profite d’un sélecteur de conduite évoluant selon 3 modes (Normal, Sport, Confort) ainsi que d’un ESP paramétrable et même déconnectable.  
Les trains roulants de l’A45 AMG ont bien entendu été revus, les suspensions dans un premier temps que l’on imagine copieusement raffermies, mais aussi le freinage avec des disques percés et ventilés de 350 mm à l’avant et 320 mm à l’arrière.

La Mercedes A 45 AMG sera présentée au Salon de Genève pour une commercialisation au début de l’été à un tarif avoisinant les 50 000 €.


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *