Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Salon de Genève 2013 : Peugeot 2008 – à l’abordage !

Outre les supercars (McLaren P1, LaFerrari, Lamborghini Veneno), le Salon de Genève est aussi un rendez-vous pour découvrir les futurs véhicules de Mr Tout Le Monde. Et la Peugeot 2008, sans être péjoratif, rentre parfaitement dans cette catégorie. Le petit SUV du Lion va donc tenter de se tailler une part intéressante dans le segment. Il s'en donne les moyens, de par son allure, mais aussi par ses tarifs agressifs. 

 

Danseurs, ambiance généreusement rock, stickers pastel, Peugeot n'a pas fait dans la demi-mesure pour présenter officiellement, et en première mondiale, son 2008 à l'occasion du Salon de Genève. Le constructeur français a amené 6 exemplaires de son nouveau 2008 pour contenter tous les journalistes et photographes lors des journées presse. Car c'est un fait, le Peugeot 2008 est très attendu, car il est une réponse (certes un peu tardive) au Nissan Juke qui truste la première place du classement du segment. Et avec ce modèle, Peugeot pourrait bien bouleverser cette hiérarchie (notamment dans l'Hexagone), même si il devra croiser le fer avec un autre concurrent national, le Renault Captur. Long de 4,16m, ce nouveau Peugeot 2008 ressemble un peu à un break surelevé mais il est surtout dans la tendance du segment. Il partage sa plateforme avec la 208 et sera proposé uniquement en 4X2. 


 

Du Peugeot à l'intérieur

L'intérieur de l'habitacle est du Peugeot pur jus, sans aucun doute pour ne pas trop dérouter sa clientèle habituelle. Le volant à fond presque plat s'intègre harmonieusement au tout. Les compteurs ont été repris de la 208, et les versions d'exposition présentes à Genève sont équipés du système multimédia maison à large écran. Pour ce qui est du comportement routier, Peugeot a mis un point d'honneur à conserver l'agilité d'un véhicule qui ne disposera pas d'une transmission intégrale. Ainsi, il bénéficie d'une garde au sol de 16cm et d'un système d'antipatinage réglable en plusieurs modes (tout terrain, sable, neige ou standard).

 


 

Des tarifs aiguisés

On retrouvera sous le capot un choix de plusieurs motorisations essence, à savoir un e-THP de 110ch, un e-THP de 130ch, un V6 VTi de 120ch ainsi que trois Diesel avec le 1,4L HDi de 68ch, un 1,6L HDi de 92ch et finalement un 1,6L HDi de 115ch. Commercialisé sur 3 continents, la Peugeot 2008 compte bien capitaliser sur le succès du premier crossover de la marque, le 3008. Les objectifs de vente sont donc élevés pour un modèle qui sera affiché à des tarifs pour le moins offensifs. Le prix pour une version de base est en effet de 15 200 euros pour la version 1,0L VTi de 68ch. Le second niveau de finition (Active) sera pour sa part disponible à partir de 15 500 euros. Le premier prix en diesel (1,4L HDi 68ch) est 16 700 euros. Pour le 1,6L e-HDi, il faudra compter 19 700 euros (en finition Active). Des tarifs offensifs qui devraient venir jouer les trouble-fête sur le segment des SUV urbains. 


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *