Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Rédaction

Salon de Genève 2013 : Renault Captur – Quand le Losange contre-attaque

Si Nissan, son associé japonais, était déjà bien implanté dans le domaine des crossovers urbains, Renault n'avait pas encore exploré le segment. Plus qu'un premier pas, le Renault Captur apparaît comme un concurrent sérieux à la fois pour le Nissan Juke, taulier du groupe, mais aussi pour le tout nouveau Peugeot 2008, dévoilé lui aussi lors du Salon de Genève. Un modèle une nouvelle fois dessiné par l'artiste designer Laurens van den Acker (après la très réussie Clio).

Gourou proclamé de la marque au Losange, Laurens van den Acker ne tarit pas d'éloges pour ce nouveau SUV urbain. Il faut dire qu'il l'a lui même dessiné. Remarquez, pas besoin de nous le dire, on l'avait deviné au style si caractéristique des véhicules passés sous la mine du crayon du designer hollandais. « Dans les gènes de Renault Captur, il y a tout l’esprit du concept-car que j’avais eu le plaisir de présenter pour illustrer la stratégie Design de Renault et le pétale « Explore » du cycle de vie. Le premier crossover urbain de Renault capture le meilleur du monospace, du SUV et de la berline. La fluidité de ses volumes dessine une carrosserie vivante, musclée et empathique. Son style expressif et ses fonctionnalités pratiques invitent à partir à la découverte du monde à deux… ou en famille » déclare le Directeur du Design Industriel de Renault. Il est bien difficile de lui donner tort, tant il a su donner à Renault un véritable coup de jeune, un renouveau observé lors de la sortie de la dernière Clio à l'occasion du Mondial de Paris. 


Séduisant

Ce Renault Captur attrape l'oeil instantanément. Il ne bénéficie pourtant pas de dimensions hors du commun puisque ces 4,12m lui donnent une taille en adéquation avec les canons du genre. De même la garde au sol est de 20cm, ce qui lui confère une allure robuste malgré ses rondeurs assumées. Le pare-brise, incliné et avancé donne l'impression que le véhicule va manger la route et son visage est toujours orné par un Losange surdimensionné, comme pour tous les nouveaux modèles sortis depuis l'ère van den Acker. Les protections de bas de caisse forment un bouclier pour toutes les escapades urbaines ou campagnardes. Les bas de portes sont même conçus pour ne pas se salir en montant à bord.


Un tiroir en guise de boîte à gants

A l'intérieur de l'habitacle,  la couleur est au rendez-vous, qu'elle soit, au choix, claire ou foncée (pour les deux premiers niveaux d'équipements). On y trouve aussi de nombreux filets de rangement comme pour prouver aussi que la Captur peut aussi facilement se muer en familiale pour les vacances. Les selleries sont dézippables et lavables en machine sur certaines versions et la boîte à gants traditionnelle a laissé place à une innovation surprenante, un tiroir de rangement de 11 litres baptisé Easy Life. Renault a donc pensé à tout dans le domaine de l'habitabilité. 


4 motorisations … très sobres

Sous le capot, pas de fausse note puisque Renault présente son crossover urbain comme l'un des plus sobres de sa catégorie. Le Losange y a en effet adjoint ses moteurs les plus économes. Dans le domaine de l'essence, les futurs clients du Captur pourront choisir un Energy TCe 90ch (113g de CO2/km, 4,9L/100km) ou un TCe 120ch EDC, double embrayage (125g de CO2/km, 5,4L/100km). Pour le Diesel, deux choix aussi avec l'Energy dCi 90ch (95g de CO2/km, 3,7L/100km) ou le dCi 90ch EDC (104g de CO2/km, 4,1L/100km). Fabriqué en Espagne dans l'usine Renault de Valladolid, le Renault Captur sera commercialisé dans quelques mois. Ses tarifs n'ont pas encore été révélés par le constructeur français, mais ils devraient marquer ceux du Peugeot 2008 à la culotte. Comptez donc environ 16 000 euros en entrée de gamme et un peu plus de 20 000 euros pour le coeur de gamme. 


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *