Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Sébastien Ogier : un deuxième titre mondial pour le pilote Volkswagen

Sébastien Ogier a ajouté une nouvelle ligne à son palmarès en remportant un second titre WRC lors de sa victoire au rallye de Catalogne. Un triomphe qui ponctue une saison presque sans suspense avec 7 victoires sur 12 manches dispitées. Le Français marche plus que jamais sur les traces de son illustre prédécesseur, Sébastien Loeb.

 

La saison de Sébastien Ogier a été marquée par des victoires convaincantes (7 sur les 12 rallyes disputés à ce jour). Sa capacité à dompter la route lui permet de signer sa 23ème victoire en à peine cinq saisons complètes en WRC. Une saison qui a « plus de valeurs», notamment en raison d’une adversité interne plus relevée et d’un passage à vide qui aurait pu lui coûter le titre. Battu en Finlande par son coéquipier Jari-Matti Latvala, puis accidenté en Allemagne, il pouvait être sacré lors du rallye de France si sa Polo-R n'avait pas rencontré un problème de fiabilité. « Ma motivation en avait pris un peu un coup » déclarait-il pour expliquer ses déconvenues passagères.
Lors du Rallye de Catalogne, sa victoire s'est dessinée très vite, en dépit de sa position d'ouvreur. Il termine la première journée avec plus de 36 secondes d'avance sur Latvala, son dernier concurrent pour le titre. A bientôt 31 ans, le Français s’évite un dernier difficile rallye de Grande-Bretagne, une course qui doit clore la saison 2014. Il signe d’ailleurs son 16ème succès au volant de la Polo R WRC, avec laquelle il a disputé 25 rallyes.
Sébastien Ogier, son copilote Juline Ingrassia et Volkswagen, un trio qui roule puisque le pilote a prolongé son contrat jusqu'à la fin de la saison 2015. Tout comme ses coéquipiers Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen. Grâce à cette « dream team », Volkswagen a signé 20 victoires pour 38 podiums en 24 rallyes depuis deux ans. Il a surtout conquis ses deux premiers titres mondiaux des constructeurs.

 

 

Sur les traces d'un autre Sébastien…

Grace à ce second titre, Sebastien Ogier assure à la France un onzième titre mondial consécutif, dans la lignée des neuf couronnes acquises par Sébastien Loeb de 2004 à 2012. Il rejoint également Sainz, Biasion, Grönolhm au tableau des pilotes doublement titrés.
Malgré des adversaires plus affutés, le règne du Français est parti pour durer. En effet, après deux années complètes, la Polo R n’a pas trouvé d’adversaire à sa hauteur. Une concurrence qui va devoir encore hausser son niveau de jeu l'an prochain notamment avec l'arrivée de Toyota et les progrès de Hyundai.
Seule la FIA (Fédération internationale automobile) semble se dresser devant le champion du monde. En effet, parmi les changements envisagés pour la saison suivante, le fait de contraindre le leader du championnat à ouvrir la route lors des deux premiers jours. Un handicap considérable notamment sur les épreuves disputées sur terre. Cette mesure a pour but de maintenir un certain suspense et éviter, comme certaines voix le laissent entendre, de revivre une longue période hégémonique de la part d’un pilote. « Je paye peut-être les pots cassés de Sébastien Loeb, qui a dominé pendant trop longtemps (…) Mais je ne connais pas beaucoup de sports dans le monde où on empêche les meilleurs de gagner » soulignait Sébastien Ogier. Une détermination qui laisse présager de belles courses pour la saison 2015.

 

En attendant, vous pouvez retrouver Sébastien Ogier aux côtés du pilote F1 Romain Grosjean dans les vidéos spectaculaires du Défi Hyperassur


Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *