Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Tokyo 2009 : Nissan parie sur l’avenir

Si les constructeurs japonais ont pu bouder certains salons dernièrement pour cause de crise, à Nissan qui présente son avenir avec des modèles toujours plus respectueux de l’environnement.

Pas ou très peu de nouveaux véhicules commercialisables dans l’immédiat pour Nissan à Tokyo mais plutôt des études qui préfigurent un futur plus ou moins proche. Prévue fin 2010 au Japon, en Europe et aux Etats-Unis, la Leaf (photo 1) sera la première à ouvrir le bal. Cette compacte électrique dont le nom « feuille » en dit long sur ses prétentions écologiques est annoncée à un prix abordable afin de mettre à la portée du plus grand nombre la mobilité zéro émission. Animée par un moteur électrique de 80 kW (109 ch) et 280 Nm tirant sa puissance d’une batterie lithium-ion, la Leaf autorisera une autonomie de 160 km. Grâce à sa prise logée sous le sigle Nissan de la calandre, il sera possible de la recharger sur le courant domestique à 100 % en 8h ou en 10 min pour une charge rapide délivrant 50 km d’autonomie.

Autre véhicule d’avenir mais cette fois-ci plus lointain, le concept Land Glider, (photo 2) un drôle d’engin à mi-chemin entre la voiture et la moto. Long de 3,10 m et large de seulement 1,10 m, il préfigure la mobilité urbaine de demain. 100 % électrique, il peut transporter deux personnes en tandem et se penche dans les virages à la manière d’une moto. Mais Nissan n’invente rien puisque le Français Lumeneo lancera en fin d’année un produit similaire sous le nom de Smera.

Leader du marché des crossovers avec ses Qashqai et Murano, Nissan présente son concept Qazana (photo 3), déjà vu à Genève, un crossover sportif aux lignes particulièrement inspirées. Compact avec à peine plus de 4,0 m de long, il annonce peut-être le visage du futur Qashqai.

Enfin, Nissan dévoile le Roox (photo 4), un des rares modèles de son stand à connaître un avenir commercial proche puisqu’il sera lancé en décembre au Japon. Annoncé comme un mini-superspace, il s’inscrit parfaitement dans la tendance des petits monospaces urbains qui font fureur au Japon. Sorte de boîte à chaussures de moins de 4,0 m de long, plus haute (1,73 m) que large (1,47 m), il réussit à embarquer 4 personnes grâce à ses roues aux quatre coins et à son empattement de 2,40 m. Sa particularité, hormis un design singulier, des portes arrière coulissantes.


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *