Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Toyota Land Cruiser : moteurs retouchés

Le baroudeur historique de Toyota voit ses moteurs subtilement monter en puissance. Une augmentation de potentiel qui s’accompagne d’une baisse des émissions polluantes pour répondre aux exigences des normes Euro IV.

Plus qu’une augmentation de puissance, les modifications apportées aux moteurs essence et diesel du Land Cruiser permettent à ce dernier d’entrer dans les normes Euro IV.

Ainsi, le 4 cylindres 3 litres diesel passe à 173 ch et le couple, s’il ne progresse pas et affiche toujours une valeur de 410 Nm, est désormais disponible dés 1 600 tr/min. Un plus pour l’agrément d’utilisation, notamment en conduite en tout-terrain. Le confort acoustique profite également de ce remaniement, Toyota s’étant attaché à rendre le moteur plus silencieux et moins rugueux.

Le V6 essence également

La version essence a également été revue. Le V6 de 4 litres ne voit pas ses valeurs de puissance et de couple évoluer, mais la consommation et les émissions redescendent, avec une moyenne de 12,4 l aux 100 km et 291 grammes au kilomètre pour le modèle 5 portes, 12,3 l aux 100 km et 288 grammes aux 100 km pour la version 3 portes.

Pour information, Toyata a lancé le Land Cruiser en 1951 avec un moteur essence 6 cylindres de 3,4 litres. Ce n’est qu’en 1972 qu’apparurent deux moteurs diesel de 3,0 et 3,6 litres.


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *