Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Volkswagen Bulli : passé moderne

Le Volkswagen Bus est à lui seul un symbole de liberté. Arrivé sur le marché en 1950, il commença sa carrière avec un design simple. Baptisé Bulli par les Allemands, Microbus par les Américains ou Combi par les Français, il connut le succès sur les cinq continents. Aujourd’hui, Volkswagen réinterprète la forme originelle de cette légende automobile et se propulse dans l’avenir en proposant un concept car pour une nouvelle génération de Bulli.

Grâce aux technologies modernes, le Bulli présenté à Genève se présente comme un véhicule à zéro émission puisqu’il est entièrement propulsé par l’énergie électrique et donc sans émissions polluantes. Le moteur électrique du monospace développe 85 kW et délivre un couple respectable de 270 Nm.

Le nouveau Bulli passe de 0 à 100 km/h en 11,5 s et atteint une vitesse maximale de 140 km/h (coupure électronique). Grâce à son autonomie et à ses performances, le monospace compact n’est pas uniquement réservé aux trajets courts. Ce concept prévoit également l’intégration possible de moteurs essence et diesels à injection directe de Volkswagen.

Le Bulli nouvelle version mesure 3,99 m de long, 1,75 m de large et 1,70 m de haut. Le T1 était un peu plus allongé et plus haut, mais aussi plus mince. Avec un espacement de 2,62 m, le Bulli exploite parfaitement sa longueur. On remarque également les voies relativement larges (1,50 m à l’avant et à l’arrière) par rapport à la largeur de la voiture.

A l’instar du bus samba, le Bulli présenté à Genève arbore une peinture bi-ton, blanche et rouge. Le « V » du capot moteur est, quant à lui, en blanc. En effet, contrairement au bus Samba, équipé d’un moteur boxer à l’arrière, le Bulli embarque un moteur électrique disposé devant l’essieu avant et entraînant les roues avant.

A l’intérieur, le nouveau Bulli est doté d’une banquette continue à l’avant grâce à son plancher plat. À l’arrière, le monospace offre également trois places. Le siège central et le siège de droite (2/3) peuvent être rabattus. La banquette arrière est entièrement rabattable, portant alors le volume de chargement à 1 600 l. Par ailleurs, la banquette du nouveau Bulli peut être transformée en une grande surface de couchage, comme dans les anciens Combi. Le monospace compact se mue alors en mini-camping-car, idéal pour les escapades de week-end.



Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *