Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Avec Voitures.com réservez facilement votre essai près de chez vous

Volkswagen Tiguan 2,0 L TDI : L’Anti-Rav 4

Toyota Rav 4 n’a qu’a bien se tenir !



Être le premier arrivé sur un marché a l’avantage de créer la surprise et si le produit est bon, il devient une référence. Toutefois ce statut présente l’inconvénient d’être copié et même amélioré. Volkswagen a donc choisi de laisser les petits copains dégainer les premiers pour ensuite présenter un véhicule très abouti avec l’objectif d’en faire la nouvelle star.

Le Tiguan est donc bien né. Prenez un châssis de Touran, un habitacle de Golf Plus et réduisez un Touareg, ça y est vous êtes devant le Tiguan. La filiation avec le gros 4X4 de luxe de la marque est indéniable et profite au petit dernier notamment en prestance. Comme son aîné, le look baroudeur est mis de côté au profit d’un aspect plus chic. Malgré les bas de caisses en plastique noir, la carrosserie est très exposée. Tout ceci renforce l’impression d’avoir affaire à un break surélevé plutôt qu’à un franchisseur, les prétentions en tout terrain du Tiguan sont limitées.

À l’intérieur, les habitués de la marque ne seront pas dépaysés. Si comme d’habitude l’ensemble se révèle assez austère, la qualité est cependant au rendez-vous. Les matériaux sont de bonne facture tout comme les assemblages, aucune faute de goût, la savoir faire germanique en somme. L’instrumentation est agréable à l’œil, la climatisation automatique bi- zone et le combiné radio/GPS à écran tactile sont très simples d’utilisation.

Côté rangements c’est le carton plein puisque le Tiguan dispose de tiroirs sous les sièges conducteur et passager, de nombreux espaces intégrés au ciel de toit, d’une boîte à gants réfrigérée et d’un accoudoir central où se cache le chargeur CD. Bien pensés aussi, le frein de parking électrique et la caméra de recul dont les images s’affichent sur l’écran du GPS.

Pour ce qui est de la vie à bord, à l’avant, l’espace est généreux, les sièges offrent un excellent maintient. À l’arrière, l’assise est plus raide et même si la garde au toit et l’espace pour les jambes sont satisfaisants, trois adultes seront un peu à l’étroit. De plus, lorsque la banquette arrière coulissante est avancée, l’espace pour les jambes devient ridicule. Avec 470 L la taille du coffre est dans la moyenne de la catégorie et la large ouverture du hayon facilite son accès.

La route pour terrain de jeu

Oubliez les vibrations et le bruit aussi désagréable qu’envahissant du 2,0 TDI 140 ch à injecteurs- pompes qui équipe les autres productions du groupe. Le Tiguan inaugure un nouveau bloc diesel Common Rail qui fait (enfin) dans la discrétion. Si ce moteur est plutôt creux en dessous des 2 000 trs/min, il est très volontaire par la suite et participe grandement à l’agrément de conduite. Un bon point ! La boîte manuelle à six rapports est précise et agréable. Rien à dire de ce côté là.

Autre point fort du Tiguan, ses prestations dynamiques. Volkswagen a su doter son petit dernier d’un comportement à faire pâlir certaines berlines, un comportement que l’on doit beaucoup à la transmission quatre roues motrices 4Motion qui participe aussi beaucoup à la sécurité. Absence de roulis et de mouvement de caisse, tenue de route excellente, direction précise, on en vient à se demander s’il ne mériterait pas un peu plus de chevaux. Revers de la médaille, cette efficacité dégrade un peu le confort. En effet, les suspensions sont assez raides mais rien de dramatique, le compromis confort/efficacité est réussi. Côté freinage, endurance et mordant sont au rendez-vous. Que des qualités me direz-vous ? Et bien presque ! Si le Tiguan s’en sort avec les honneurs sur la route, n’espérez pas autant de lui hors des sentiers battus. En effet, les randos musclées sont à éviter et malgré un mode Off Road qui fait intervenir toute une batterie d’aides électroniques, il préfèrera les petits chemins roulants.

Le bilan est donc très positif pour le Volkswagen Tiguan qui a su marier les qualités routières d’une berline au style et à l’habitabilité d’un 4X4. Si ses aptitudes en tout terrain sont limitées, cela ne rebutera pas la majeure partie de la clientèle qui ne l’utilisera de toute façon que sur la route. Un endroit où il est très à l’aise. Affiché à partir de 29 500 €, le Tiguan TDI est plutôt bien placé notamment par rapport au Toyota Rav 4, son principal concurrent. Ce dernier a donc du souci à se faire, son règne sur la catégorie est fortement remis en cause. Un crime de lèse majesté !

Post navigation

Autres essais de la rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *