Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Léa Picosson

Volvo étudie le comportement des conducteurs

Volvo a préparé une centaine de V70 et XC70 équipées de plusieurs caméras et d’ordinateurs sophistiqués pour qu’elles fassent partie d’un important projet européen d’essais automobiles grandeur nature dont le but est d’étudier en détail le comportement des conducteurs et en particulier leurs réactions « humaines » face à des situations routières complexes.
Ces recherches font partie d’un projet de l’Union Européenne baptisé EuroFOT (Field Operational Tests soit essais opérationnels sur route) dans lesquels sont engagés, outre Volvo, d’autres acteurs de l’industrie automobile de même que le centre d’étude SAFER de la Chalmers tekniska högskola (université de technologie Chalmers). Depuis le début des années 1970, dans le but d’améliorer sans cesse la capacité de ses voitures à protéger leurs occupants en cas de choc, Volvo étudie minutieusement les accidents survenus réellement sur les routes. Mais pour concevoir des véhicules qui n’entreront plus en collision, il s’agit maintenant d’innover, d’inventer de nouvelles méthodes de recherche. Le projet EuroFOT permettra de recueillir de très nombreuses données sur tous les types de comportement au volant et d’étudier comment un conducteur peut éviter, par son action, un accident de la route et ce qui, dans son comportement, a rendu cet évitement possible.

Ainsi, une centaine de Volvo seront équipées de caméras capables d’enregistrer les mouvements de la tête et des yeux du conducteur et d’une « boîte noire » récoltant toutes les informations en provenance des systèmes de sécurité de la voiture. D’autres caméras seront chargées de filmer la route comme la voit le conducteur, ainsi que la rétrovision. Toutes ces données seront sauvegardées sur un disque dur afin que les chercheurs puissent ensuite disséquer les mouvements de la tête et des yeux des conducteurs à la lumière des événements survenus.

Ces essais dureront trois ans. L’objectif étant de mettre au point un modèle de routes plus sûr, plus propre et plus efficace à l’échelle européenne. Dans le domaine de la collecte de données sur site, la Suède est l’un des pays les plus avancés du monde. Les données et connaissances acquises durant un projet national de tests de terrain auquel prend part Volvo et qui est placé sous la houlette du centre de recherche SAFER de l’université Chalmers à Göteborg seront utilisées par le projet EuroFOT.

« Afin de nous libérer de la hantise des accidents, il nous faut en savoir davantage sur les erreurs et les situations qui mènent à ces accidents, » déclare John-Fredrik Grönvall, ingénieur, responsable des essais opérationnels sur le terrain (Field Operational Tests, FOT) pour Volvo.

Au total, ce sont environ trois millions de kilomètres de conduite quotidienne qui seront couverts par des voitures équipées de dispositifs de sécurité déjà disponibles sur le marché puis analysés par les chercheurs.


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *