Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Damien Ruliere

Volvo S90 – Suédoise mais pas si froide

Promise à la suite du SUV XC90, la grande berline S90 vient d’être dévoilée par Volvo. Concurrente du trio allemand Audi A6, BMW Série 5, Mercedes Classe E, la remplaçante de la S80 fait la part belle au raffinement scandinave et aux moteurs 4 cylindres.

Volvo-S90-New-5

Initié par trois concepts successifs (Coupé, XC, Estate) le nouveau langage stylistique de Volvo fait ici sa deuxième apparition en série sous les traits d’une berline. Et comme sur les concepts, on retrouve donc la calandre concave, la signature lumineuse en forme de T dite « marteau de Thor » et cette courbure marquée au niveau de la ceinture de caisse qui confère beaucoup de dynamisme à l’ensemble.
Malgré ses 4,96 m en longueur – pour info une A6 mesure 4,93 m et une Classe E 4,88 m –  la S90 n’affiche aucune impression de lourdeur, à part peut-être dans le dessin des feux arrière qui sont assez volumineux. Toujours est-il que côté style, la S90 se montre plus que séduisante dans un segment dominé par une certaine froideur.

Volvo-S90-New-6

 

Dans l’habitacle aussi la nouvelle routière de Volvo attire l’œil et invite au voyage. Volant, console centrale, tablette tactile verticale, instrumentation digitale, à quelques détails près tout semble repris du XC90. Tant mieux car cette année c’est certainement le modèle dont l’ambiance intérieure nous a fait la plus forte impression. Si la finition est à la hauteur du XC90, alors la S90 n’a pas à craindre ses concurrentes, elle est pleinement au niveau.

Au niveau, elle le sera aussi côté technologies embarquées avec l’arrivée d’un système de conduite semi-autonome sur autoroute et d’une évolution du dispositif anti-collision (couplé au freinage automatique d’urgence) désormais capable de détecter les grands animaux.

Volvo-S90-New-51

 

Motorisations : noblesse ou puissance ?

Construite à partir de l’architecture modulaire maison (SPA), commune au XC90 et bientôt à tous les modèles de la marque, la S90 défend bien entendu les principes du downsizing. Ainsi, la gamme ne prévoit que des blocs 4 cylindres 2.0 L quand ses rivales directes proposent des 6 cylindres et même parfois des V8. Tout comme le XC90, la S90 ne soutiendra pas la comparaison en matière de noblesse et de caractère moteur, mais sur le papier la puissance est là :

 

–       D4 diesel : 190 ch et 400 Nm (4,1 L/100 km – 109 g/km)

–       D5 diesel : 235 ch et 480 Nm (5,1 L/100 km – 133 g/km)

–       T6 essence : 320 ch et 400 Nm (7,3 L/100 km – 169 g/km)

–       T8 hybride essence rechargeable : 407 ch et 680 Nm (1,9 L/100 km – 44g/km)

 

Petite précision concernant le T8 hybride, oubliez rapidement son bilan énergétique honteusement bas annoncé par la fiche technique, il faudra plutôt compter entre 6,0 L et 8,0 L/100 km dans la vraie vie. Ce qui est vraiment bien compte tenu de sa puissance.

Enfin, notons qu’en dehors du D4 (traction, boîte manuelle 6 rapports), toutes les versions proposent une transmission intégrale et une boîte automatique 8 rapports.

Volvo-S90-New-9

La Volvo S90 sera présente au Salon de Detroit en janvier et devrait annoncer ses tarifs et ses finitions à ce moment-là.


Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *